17 novembre 2014 / 10:59 / il y a 3 ans

Shanghai profite de la connexion boursière avec Hong Kong

par Kazunori Takada et Saikat Chatterjee

SHANGHAI/HONG KONG, 17 novembre (Reuters) - L‘interconnexion entre les Bourse de Hong Kong et Shanghai, destinée à assurer aux investisseurs étrangers un accès sans précédent aux marchés chinois, a été lancée lundi, l‘essentiel du trafic se faisant en direction des actions de la Chine continentale.

Cet accord permet pour la première fois aux investisseurs de réaliser directement depuis Hong Kong des transactions sur des actions chinoises et inversement aux investisseurs de Chine continentale de traiter des titres cotés à Hong Kong.

L‘interconnexion des deux principaux marchés boursiers chinois créera de fait la troisième Bourse mondiale avec une capitalisation globale d‘environ 5.600 milliards de dollars (4.500 milliards d‘euros), derrière le New York Stock Exchange et Nasdaq OMX mais devant Londres et Tokyo, selon Allianz Global Investors.

Lors de la première séance, les capitaux se sont dirigés majoritairement vers Shanghai. Le quota pour le trafic dans ce sens a été épuisé à la mi-séance. Dans l‘autre sens, seulement 17% des actions disponibles avaient trouvé preneur à la clôture.

A long terme, le nouveau lien devrait bénéficier aux deux marchés, celui de la Chine continentale s‘ouvrant plus largement au monde extérieur, estime Zheng Weigang, trader chez Shanghai Securities.

“L‘interconnexion devrait en particulier aider la culture des marchés continentaux, purement spéculative, à s‘orienter davantage vers l‘investissement”, explique-t-il.

LES INDICES RECULENT

Cette première séance n‘a cependant pas donné lieu à un rebond des indices des deux places financières concernées, qui ont ouvert chacune en hausse de plus de 1% avant de s‘orienter à la baisse.

L‘indice CSI300 des valeurs vedettes chinoises a fini à -0,5%, l‘indice général de la Bourse de Shanghai reculant de 0,2% et celui de la Bourse de Hong Kong de 1,2%.

Les volumes sur les deux marchés ont été conformes aux normes quotidiennes mais à long terme, le lien pourrait augmenter la valeur des transactions quotidiennes à Hong Kong d‘environ 38%, selon les estimations de BNP Paribas.

Pour Shanghai, l‘intérêt principal de l‘interconnexion est de permettre aux investisseurs étrangers de devenir plus actifs sur les marchés d‘actions chinois.

Au-delà de l‘impact attendu sur les marchés actions, cette interconnexion s‘inscrit dans le cadre de la politique de Pékin visant à favoriser l‘internationalisation du yuan.

Au cours des deux dernières années, cette politique a conduit la Chine à installer des infrastructures de compensation à Londres, Singapour, Paris ou encore au Qatar afin de faciliter les transactions et les investissements libellés en yuans.

L‘interconnexion devait initialement voir le jour le 27 octobre mais son lancement a été différé par des obstacles politiques et fiscaux à surmonter ainsi que par les manifestations d‘octobre en faveur de la démocratie à Hong Kong, l‘un des principaux centres financiers de planète.

Patrick Vignal pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below