10 octobre 2014 / 08:24 / il y a 3 ans

LEAD 1-Bourse/Technos-Des warnings aux USA plombent le secteur

* Microchip anticipe un CA du T2 2014-2015 moins bon qu‘attendu

* Juniper abaisse sa prévision de CA du T3

* Le secteur technologique européen recule de 1,5%

* STMicro et Alcatel-Lucent perdent 3,9%, et Infineon 4,4% (Actualisé avec commentaires et précisions)

PARIS, 10 octobre (Reuters) - Le secteur technologique européen est plombé en Bourse vendredi matin par deux avertissements lancés la veille aux Etats-Unis, le premier de Microchip mettant en cause une activité moins bonne qu‘attendu en septembre et le second de Juniper évoquant une demande moins forte que prévu.

A 10h17, l‘indice Stoxx du secteur technologique européen cède 1,5%, contre un recul de 1,05% pour l‘indice Stoxx 600 Europe.

Le fabricant américain de puces Microchip a perdu 8% jeudi soir en après Bourse à Wall Street après avoir annoncé une prévision de chiffre d‘affaires inférieure aux attentes au titre de son deuxième trimestre fiscal 2014-2015, à 546,2 millions de dollars (431,5 millions d‘euros), contre 567,9 millions attendu par les analystes.

La société, qui avait dit fin juillet viser un chiffre d‘affaires compris entre 560 et 575,9 millions de dollars pour son deuxième trimestre, a expliqué avoir souffert d‘une activité moins bonne qu‘attendu en septembre, en particulier en Chine.

“Le mois de septembre est habituellement un mois solide pour notre chiffre d‘affaires après la période des vacances d‘été. Cette fois-ci, les ventes de septembre n‘ont pas confirmé nos prévisions”, a indiqué le dirigeant de la société Steve Sanghi.

Cette annonce pèse sur les fabricants européens comme STMicroelectronics et Infineon, qui perdent respectivement 3,92% à 5,68 euros et 4,43% à 7,36 euros en Bourse.

De son côté, Alcatel-Lucent (-3,91% à 1,993 euro) pâtit de l‘avertissement lancé par l‘équipementier pour réseaux Juniper.

Ce dernier a en effet abaissé jeudi soir sa perspective de chiffre d‘affaires pour son troisième trimestre entre 1,11 et 1,12 milliard de dollars, contre une précédente fourchette allant de 1,15 à 1,2 milliard de dollars, la demande ayant été moins forte qu‘anticipé de la part des fournisseurs de services, plus particulièrement aux Etats-Unis.

“Cet avertissement vient après plusieurs warnings de clients américains d‘Alcatel-Lucent (...) Cette nouvelle annonce négative est clairement mauvaise pour Alcatel et ses principales activités et ne devrait pas rassurer sur la capacité qu‘a pu avoir le groupe franco-américain à améliorer la situation entre le deuxième et le troisième trimestre”, estime un trader parisien.

Fin juillet, Alcatel-Lucent avait souffert en Bourse, la poursuite de son redressement au deuxième trimestre ayant été éclipsée par les craintes d‘un ralentissement à venir de la demande sur son marché clef américain.

Morgan Stanley a d‘ailleurs révisé en baisse, jeudi, de 14% son estimation d‘Ebit pour Alcatel-Lucent cette année en raison d‘une réduction des dépenses d‘équipement d‘AT&T, qui est un des plus gros clients de l‘équipementier télécoms. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below