30 septembre 2014 / 13:23 / il y a 3 ans

USA/Immobilier-Le prix des maisons a baissé de 0,5% en juillet

WASHINGTON/NEW YORK, 30 septembre (Reuters) - Les principaux indicateurs du marché immobilier américain publiés depuis le début du mois:

* LE PRIX MOYEN DES MAISONS EN BAISSE EN JUILLET

30 septembre - Le prix moyen des maisons a reculé en juillet, indique l‘enquête mensuelle S&P/Case-Shiller publiée mardi, alors que les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une statistique inchangée.

L‘indice composite calculé à partir des données de 20 agglomérations a enregistré une baisse de 0,5% en données CVS sur un mois, à comparer à un consensus nul. Le recul de juin a été révisé à -0,3% contre -0,2 en première estimation.

Sur un an, les prix ont augmenté de 6,7%, alors que les économistes tablaient en moyenne sur une hausse de 7,5%.

En données non ajustées des variations saisonnières, les prix ont augmenté de 0,6% en juillet par rapport à juin, contre 1,1% attendu en moyenne par le marché.

“Les données les plus récentes montrent que la décélération des prix des maisons se poursuit”, constate David Blitzer, président du comité des indices chez S&P Dow Jones Indices, dans un communiqué. “Tandis que la tendance des chiffres sur un an est à la baisse, les prix des maisons progressent toujours en variation mensuelle bien que ce soit à un rythme moins élevé que ce à quoi nous étions habitués ces dernières années.”

* BAISSE DE 1,0% DES PROMESSES DE VENTE (CONSENSUS -0,1%)

29 septembre - Le nombre de promesses de vente a baissé plus nettement que prévu au mois d‘août aux Etats-Unis, a annoncé lundi la fédération d‘agents immobiliers NAR, un indicateur qui montre que le marché du logement reste fragile.

Son indice des promesses de vente a baissé de 1,0% le mois dernier à 104,7, alors que les économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un repli de 0,1%.

En dépit de ce recul, les promesses de ventes se maintennent à leur deuxième plus haut niveau de l‘année, après leur bonne performance du mois de juillet, qui a été révisée en léger retrait, à +3,2% contre +3,3% en première estimation.

Le nombre de promesses de ventes signées le mois dernier a baissé dans toutes les grandes régions du pays, sauf à l‘Ouest où elles ont progressé pour le quatrième mois d‘affilée.

Tableau de la statistique:

* LES VENTES DE MAISONS NEUVES AU PLUS HAUT DEPUIS MAI 2008

24 septembre - Les ventes de maisons neuves ont atteint en août leur niveau le plus élevé depuis plus de six ans, confirmant ainsi que la tendance à la reprise du marché de l‘immobilier reste intacte.

Le département du Commerce a annoncé mercredi que ces ventes avaient bondi de 18% au total annuel CVS de 504.000 unités, au plus haut depuis mai 2008.

Les ventes de juillet ont été révisées pour faire ressortir une hausse de 1,9% au lieu du recul de 2,4% initialement annoncé.

Les économistes interrogés par Reuters anticipaient une hausse limitée à 430.000 unités le mois dernier.

Malgré cette hausse des ventes, le stock d‘invendus a été au plus haut depuis quatre ans. Au rythme d‘août, il faudrait 4,8 mois pour l‘écouler contre 5,6 mois en juillet. Une offre de six mois est habituellement considérée comme le bon équilibre entre offre et demande.

Tableau:

BAISSE INATTENDUE DES REVENTES DE LOGEMENTS EN AOÛT

21 septembre - Les reventes de logements ont diminué contre toute attente en août, notamment en raison du retrait des investisseurs mais cette baisse ne devrait pas annoncer une détérioration du marché immobilier.

Les ventes de logements anciens ont reculé de 1,8% à 5,05 millions d‘unités en rythme annualisé, selon les statistiques publiées lundi par l‘Association nationale des agents immobiliers (NAR). Cette diminution fait suite à quatre hausses mensuelles consécutives et le chiffre des reventes demeure le deuxième plus élevé de l‘année.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse à 5,20 millions d‘unités pour août. Le chiffre de juillet a été révisé en très légère baisse à 5,14 millions après 5,15 millions en première estimation.

Les investisseurs, très présents sur le marché, l‘ont déserté le mois dernier, représentant seulement 12% des transactions, soit la plus faible proportion depuis novembre 2009.

Tableau :

BAISSE PLUS FORTE QUE PREVU DES MISES EN CHANTIER EN AOÛT

18 septembre - Les mises en chantier de logements et les attributions de permis de construire ont reculé en août mais la révision à la hausse des statistiques du mois de juillet continue d‘accréditer le scénario d‘une reprise progressive du marché immobilier.

Les mises en chantier ont diminué le mois dernier de 14,4% à 956.000 en rythme annualisé ajusté des variations saisonnières, a annoncé jeudi le département du Commerce.

Le chiffre de juillet a été révisé à 1,12 million, au plus haut depuis novembre 2007, contre 1,09 million en première estimation.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne 1,04 million de mises en chantier en rythme annualisé.

Le nombre de permis de construire délivrés en août a baissé de 5,6% à 998.000 en rythme annualisé. Le chiffre de juillet a été légèrement révisé à la hausse, à 1,06 million.

Le consensus Reuters donnait 1,05 million en rythme annualisé en août.

Tableau:

L‘INDICE NAHB AU PLUS HAUT DEPUIS PRÈS DE NEUF ANS

17 septembre - Le sentiment des promoteurs immobiliers est remonté en septembre à un plus haut depuis près de neuf ans, ce qui reflète notamment l‘amélioration du marché du travail aux Etats-Unis et ses effets sur les ventes depuis le début de l‘été, selon l‘enquête mensuelle de la fédération NAHB publiée mercredi.

L‘indice NAHB/Wells Fargo a ainsi atteint 59 en septembre contre 55 en août. L‘estimation médiane des économistes interrogés par Reuters pour septembre était de 56.

Après un ralentissement au début de l‘année, dû notamment à un hiver particulièrement rigoureux, l‘indice enregistre une progression pour le quatrième mois consécutif et atteint son niveau le plus élevé depuis novembre 2005.

Un indice supérieur à 50 témoigne de conditions de marché jugées favorables par la majorité des promoteurs.

“Depuis le début de l‘été, les promoteurs ont constaté sur de nombreux marchés à travers le pays une reprise de l‘intérêt et des démarches de la part des acheteurs, ce qui est un signe positif qui indique que le marché de l‘immobilier évolue dans la bonne direction”, a déclaré le président de la NAHB, Kevin Kelly.

REBOND DE 1,8% DES DÉPENSES DE CONSTRUCTION EN JUILLET

2 septembre - Les dépenses de construction ont rebondi de 1,8% en juillet aux Etats-Unis, leur plus forte hausse depuis mai 2012, pour atteindre leur meilleur niveau depuis plus de cinq ans et demi, selon les chiffres publiés mardi par le département du Commerce.

Elles ont atteint le montant annualisé de 981,31 milliards de dollars, au plus haut depuis décembre 2008, confirmant ainsi la vigueur de l‘économie.

La baisse de juin, initialement annoncée à -1,8%, a été révisée à -0,9%. Pour juillet, les économistes anticipaient en moyenne une hausse de 1,0%.

Les dépenses dans le secteur privé ont augmenté de 1,4%, à leur niveau le plus élevé depuis novembre 2008, et les dépenses publiques ont bondi de 3,4%.

Tableau: Les indicateurs américains en temps réel

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below