May 27, 2014 / 9:49 AM / 5 years ago

Le tuilier allemand Braas Monier prépare son entrée en Bourse

FRANCFORT, 27 mai (Reuters) - Braas Monier Building Group, le premier tuilier allemand, compte s’introduire en Bourse de Francfort où il pourrait placer jusqu’à 500 millions d’euros de titres.

Les banques et les fonds d’investissement qui ont pris le contrôle de l’entreprise à la faveur d’un plan de restructuration de la dette envisagent de vendre à cette occasion certaines de leurs actions, explique Braas Monier dans une communiqué publié mardi.

L’IPO, qui valoriserait l’entreprise de 1 à 1,2 milliard d’euros, devrait avoir lieu le 25 juin, a-t-on appris de sources au fait du dossier.

Fondé en 1953, Braas Monier a été absorbé ensuite par le cimentier français Lafarge, qui l’a revendu en 2007 au fonds français de capital-investissement PAI pour 2,4 milliards d’euros.

L’opération alourdit à ce point le passif du tuilier q’une restructuration financière s’avéra indispensable lorsque le marché du BTP faut affecté par la crise mondiale en 2009.

Les fonds Apollo, TowerBrook, York et la banque BNP Paribas acceptèrent alors de titriser une partie de leurs créances, prenant le contrôle de Braas Monier et réduisant son passif des deux tiers. Celui-ci représente à présent 565 millions d’euros.

Braas Monier, qui emploie 7.400 personnnes, a publié en 2013 une perte nette de 69 millions d’euros, un excédent brut d’exploti&ation de 84,5 millions d’euros et un chiffre d’affaires de 1,2 milliard d’euros.

Arno Schütze, Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below