for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

Le G8 veut vaincre la démence d'ici 2025

LONDRES, 11 décembre (Reuters) - Les huit pays les plus industrialisés du monde membres du G8 se sont fixés mercredi pour objectif de trouver d’ici 2025 un remède ou un traitement efficace de la démence.

Les ministres de la Santé des pays du G8 réunis à Londres ont déclaré que le monde devait combattre ce fléau à la manière de la stratégie mise au point par le passé pour lutter contre le sida.

La date de 2025 est similaire à celle fixée l’an dernier par les Etats-Unis pour combattre la maladie d’Alzheimer mais l’objectif paraît ambitieux compte tenu du fait qu’il n’existe aucun remède évident à l’horizon contre la démence.

Les cas de démence sur l’ensemble de la planète devraient tripler d’ici 2050 et pourtant, les scientifiques n’arrivent toujours pas à comprendre les fondements biologiques de cette affection et aucun médicament n’existe dans les officines pharmaceutiques.

“En termes de remède et même de traitement capable de changer cette maladie, nous sommes totalement dépourvus”, a admis la directrice générale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Margaret Chan, devant les participants à la réunion de Londres.

Les ministres du G8, dont c’était la première conférence dédiée à une maladie particulière depuis celle consacrée au sida et au VIH, se sont engagés à augmenter “de manière significative” leurs dépenses, les Britanniques allant jusqu’à promettre de multiplier par deux leur budget en la matière.

Toutefois, aucun responsable n’est allé jusqu’à chiffrer les dépenses globales de son pays en matière de lutte contre la démence. (Ben Hirschler; Jean-Loup Fiévet pour le service français)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up