August 14, 2013 / 4:01 PM / 5 years ago

Le chef de l'AfD regrette l'ignorance des électeurs allemands

BERLIN, 14 août (Reuters) - Bernd Lucke, le chef de file du parti anti-euro Alternative pour l’Allemagne (AfD), a estimé mercredi que sa formation ne décollait pas dans les sondages à cause de l’ignorance des électeurs en matière d’économie.

Alors que certains observateurs présentaient l’AfD comme une menace pour la chancelière Angela Merkel en vue des élections législatives du 22 septembre, les derniers sondages en date donnent au parti environ 2% des intentions de vote, ce qui est bien inférieur au seuil de 5% nécessaire pour obtenir une représentation parlementaire. (voir )

“Seule une minorité de personnes se préoccupe des questions importantes et les comprend à peu près”, a expliqué Bernd Lucke à des journalistes de la presse étrangère.

“En parlant avec des gens dans la rue (...) nous avons constaté qu’environ 20% des électeurs s’intéressent vraiment à l’économie et à l’euro, et en ont une connaissance même approximative”, a-t-il ajouté.

L’AfD prône la sortie de la monnaie unique pour l’Allemagne, la France, et des pays du sud de l’Union européenne (UE) comme la Grèce, mais ne va pas jusqu’à souhaiter le démantèlement de l’UE. (Stephen Brown; Julien Dury pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below