August 17, 2012 / 10:33 AM / 7 years ago

France-Matignon nie avoir arbitré sur des allègements de charges

PARIS, 17 août (Reuters) - Les services du Premier ministre ont démenti vendredi l’existence de quelque arbitrage visant à réduire l’ampleur du coup de rabot envisagé par le gouvernement sur les allègements de charge sur les bas salaires dans le projet de budget 2013.

“Il n’y a pas de décision de cette nature en ce moment et pas d’arbitrage actuellement”, a-t-on déclaré dans l’entourage du Premier ministre.

Le quotidien Les Echos écrit vendredi que le gouvernement aurait renoncé à abaisser de 1,6 fois le smic à 1,5 fois le seuil des allègements de charges sur les salaires, et ce pour financer d’autres projets comme les “contrats de génération” souhaités par le président François Hollande.

La mesure, qui serait susceptible de rapporter 2,3 milliards d’euros en année pleine, aurait des effets négatifs sur l’emploi, tout particulièrement dans l’industrie, selon un rapport de l’inspection des Finances cité par le journal.

Yann Le Guernigou et Elizabeth Pineau, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below