July 17, 2012 / 5:59 PM / in 7 years

France-L'interdiction des gaz de schistes reste la règle, dit Batho

PARIS, 17 juillet (Reuters) - L’interdiction d’exploiter les gaz de schistes est actuellement indiscutable pour le gouvernement en raison des risques liés à la fracturation hydraulique, a déclaré mardi la ministre de l’Ecologie et de l’Energie Delphine Batho.

Le gouvernement semblait partagé sur cette question controversée, selon le quotidien Les Echos de lundi, qui disait le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg favorable à leur exploitation.

“Le gouvernement maintient clairement et nettement sa position. L’interdiction de l’exploitation des gaz de schistes est indiscutable en l’état des techniques”, a dit Delphine Batho au cours d’une audition devant deux commissions du Sénat.

La ministre a estimé que la fraturation hydraulique, la technique actuellement utilisée à l’étranger pour extraire le gaz emprisonné dans la roche, était à l’origine d’une pollution durable et que les risques étaient avérés et considérables.

“Nulle part il a été démontré que l’exploitation des gaz de schistes pouvait être faite sans conséquences sur la santé et l’environnement”, a ajouté Delphine Batho.

Le 13 juillet 2011, le précédent gouvernement avait fait voter une loi interdisant l’exploitation par fracturation hydraulique et avait abrogé les permis de recherche accordés préalablement à plusieurs sociétés, dont Total. (Marion Douet, édité par Gérard Bon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below