April 23, 2012 / 5:43 AM / 6 years ago

Chine/Indicateurs-L'activité manufacturière se stabilise-PMI flash

PÉKIN, 23 avril (Reuters) - Les indicateurs économiques chinois publiés ce mois-ci:

* LA CONTRACTION MANUFACTURIÈRE RALENTIT-PMI FLASH HSBC

23 avril - La contraction de l’activité manufacturière chinoise a ralenti en avril, à la faveur d’une relative stabilisation de la production et des commandes nouvelles, montre la première estimation de l’indice des directeurs d’achats calculé par la banque HSBC.

L’indice PMI “flash” de HSBC ressort à 49,1 contre 48,3 en lecture définitive en mars. Depuis juin 2011, il s’inscrit la plupart du temps sous le seuil de 50 qui sépare la croissance de la contraction.

Le sous-indice des commandes nouvelles, qui pèse le plus lourd parmi les cinq composants du PMI, a bondi à 48,9 contre 47,4 en mars, mais reste lui aussi en territoire de correction.

* PREMIÈRE BAISSE ANNUELLE DES PRIX IMMOBILIERS EN DEUX ANS

18 avril - Les prix de l’immobilier ont baissé en mars, par rapport à mars 2011, et ce pour la première fois depuis que le gouvernement a lancé voici deux ans des mesures visant à réduire la spéculation sur ce marché.

Cette baisse est de 0,7% par rapport à mars 2011 et de 0,3% vis-à-vis de février 2012. C’est leur sixième baisse consécutive d’un mois sur l’autre, suivant des calculs de Reuters à partir des données du Bureau national de la statistique.

Les prix des logements neufs ont baissé en mars, par rapport à février, dans 46 grandes villes sur 70 et dans 37, par rapport à mars 2011.

* LA CROISSANCE ANNUELLE RALENTIT À 8,1% AU T1

13 avril - L’économie chinoise a crû à son rythme le plus faible depuis près de trois ans au premier trimestre, à 8,1% sur un an contre 8,9% au trimestre précédent, a annoncé vendredi le bureau central chinois des statistiques.

C’est le cinquième mois d’affilée de ralentissement de la croissance chinoise. Les analystes interrogés par Reuters attendaient une croissance annuelle de 8,3% du produit intérieur brut (PIB) du pays.

D’autres indicateurs publiés vendredi font état, pour le mois de mars, d’une croissance de 11,9% de la production industrielle, de 15,2% des ventes au détail et de 20,9% de l’investissement dans l’immobilier et l’équipement, l’un des principaux moteurs de l’économie chinoises.

Ces chiffres sont globalement conformes aux anticipations prudentes des analystes, qui redoutent que le ralentissement de la croissance chinoise se poursuive au deuxième trimestre.

* EXCÉDENT COMMERCIAL SURPRISE EN MARS

10 avril - La Chine a dégagé en mars un excédent commercial surprise de 5,35 milliards de dollars, à la faveur d’une progression de ses exportations et d’un ralentissement de ses importations supérieurs aux prévisions.

Les importations ont augmenté de 5,3% en mars, alors que les analystes tablaient sur une hausse de 9,0% tandis que les exportations ont avancé de 8,9% contre 7,2% attendus.

En février, le volume des marchandises importées par la République populaire s’était inscrit en hausse de 39,6%, une hausse sans précédent en 13 mois, en raison d’une forte demande portée par le nouvel an lunaire, et les exportations étaient ressorties en hausse de 18,4%.

Tableau détaillant les flux de marchandises entre la Chine et ses principaux partenaires commerciaux (en anglais)

* INFLATION DE 3,6% EN MARS, RECUL DES PRIX PRODUCTEURS

9 avril - L’envolée des prix alimentaires s’est traduite par une inflation sur un an plus marquée que prévu en mars, mais cela ne remet pas en cause l’hypothèse des économistes selon laquelle la banque centrale chinoise dispose de marges de manoeuvre pour soutenir la croissance.

Les prix à la consommation ont augmenté de 3,6% sur un an en mars, contre une progression de 3,3% attendue par les analystes. Sur un mois, la hausse est de 0,2%.

L’impression que le ralentissement de l’activité économique a remplacé l’inflation comme sujet de préoccupation numéro un de Pékin a été renforcée par le fait que les prix à la production ont baissé de 0,3% le mois dernier (contre -0,2% attendu), une donnée qui semble suggérer un ralentissement de la demande.

Selon les analystes, les chiffres en matière de prix laissent entendre que, au cours des mois à venir, l’inflation devrait être caractérisée par une modération progressive et non pas par un ralentissement brutal.

Mais, elle ne devrait pas dépasser les 4%, objectif fixé pour cette année par la banque centrale chinoise.

* INDICE HSBC DES SERVICES À 53,3 EN MARS (53,9 EN FÉVRIER)

5 avril - Le secteur tertiaire a enregistré en mars une croissance solide et le sentiment économique a atteint un plus haut de 11 mois, mais l’activité du secteur reste inférieure à sa moyenne de long terme, selon l’enquête HSBC menée auprès des directeurs d’achats.

L’indice PMI de HSBC ressort à 53,3, en recul après 53,9 en février mais encore solidement ancré au-dessus du seuil de 50, grâce notamment à la composante des nouvelles affaires, en expansion ininterrompue depuis 40 mois.

Ces résultats corroborent ceux du PMI officiel pour le secteur non manufacturier, ressorti à 58 en mars après 57,3 en février (révisé de 48,4 en application d’une nouvelle méthodologie).

* L’INDICE PMI MANUFACTURIER OFFICIEL EN HAUSSE, PMI HSBC EN BAISSE

1er avril - L’indice officiel des directeur d’achats du secteur manufacturier (PMI), qui représente les grandes entreprises chinoises, est monté en mars à un plus haut de 11 mois, à 53,1, a annoncé dimanche le Bureau national des statistiques, en raison d’une hausse des prises de commandes face à une demandée étonnamment ferme.

Les analystes anticipaient un indice PMI en baisse à 50,5, après 51 en février.

La composante des prises de commandes est montée à 55,1, contre 51 en février. Le sous-indice des commandes à l’export s’est établi à 51,9 contre 51,1 en février.

En revanche, l’indice PMI publié par la banque HSBC et qui tient compte des entreprises de taille plus modeste, montre une poursuite de la contraction de l’activité manufacturière à 48,3 en mars (48,1 en estimation flash), contre 49,6 en février, en raison d’une baisse des prises de commandes.

Pour l’indice PMI de HSBC, il s’agit du cinquième mois consécutif sous la barre des 50 qui sépare la contraction de la zone d’expansion.

Les indicateurs chinois des mois précédents

Les indicateurs chinois en temps réel

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below