for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Hausse du climat des affaires en septembre en dépit de la dégradation sanitaire

Le climat des affaires en France s'est amélioré en septembre en dépit de la hausse des nouvelles infections au coronavirus qui a obligé le gouvernement à prendre de nouvelles mesures de restriction. /Photo d'archives/REUTERS/ Stéphane Mahé

PARIS (Reuters) - Le climat des affaires en France s’est amélioré en septembre en dépit de la hausse des nouvelles infections au coronavirus qui a obligé le gouvernement à prendre de nouvelles mesures de restriction.

Son indice le mesurant a progressé à 92 contre 90 en août, son plus haut niveau depuis février, avant que la France n’entre dans une période de confinement généralisé de deux mois pour tenter de contenir l’épidémie de COVID-19.

L’indice mesurant le degré de confiance dans l’industrie manufacturière a progressé à 96, contre 92 le mois dernier et 95 attendu en moyenne par les économistes interrogés par Reuters.

L’indice pour le secteur plus important des services s’est lui aussi amélioré, à 95 contre 93.

Cette amélioration intervient alors que le gouvernement a dû mettre en oeuvre de nouvelles restrictions dans le pays pour faire face à une nouvelle vague de contaminations par le coronavirus.

Elle contraste par ailleurs avec les indices PMI parus mercredi en Europe et qui ont montré que l’activité du secteur privé avait calé en septembre, notamment dans les services.

Thomas Leigh, Blandine Hénault pour la version française, édité par Patrick Vignal

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up