for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe

Société Générale est à suivre lundi à la Bourse de Paris. Le groupe a fait état lundi d'une nouvelle perte au deuxième trimestre après avoir passé dans ses comptes deux dépréciations dans ses activités de marché et avoir multiplié par quatre ses provisions pour risque de crédit du fait de la récession économique liée au nouveau coronavirus./Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris et en Europe, où les contrats à terme signalent une ouverture en ordre dispersé :

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a fait état lundi d’une nouvelle perte au deuxième trimestre après avoir passé dans ses comptes deux dépréciations dans ses activités de marché et avoir multiplié par quatre ses provisions pour risque de crédit du fait de la récession économique liée au nouveau coronavirus.

* CNP ASSURANCES a publié lundi un résultat brut d’exploitation semestriel de 1,3 milliard d’euros, en baisse de 16,2% (-9,5% à périmètre et changes constants) en faisant état d’”impacts significatifs” de la crise du coronavirus sur ses activités.

* BOLLORÉ a publié vendredi un chiffre d’affaires en baisse de 1% au premier semestre à 11,612 milliards d’euros et un Ebitda semestriel en hausse de 10% à 1,55 milliard d’euros. Le groupe explique dans un communiqué qu’il lui est difficile à ce jour de déterminer comment la crise du coronavirus impactera ses résultats annuels.

* HSBC a fait état d’une chute plus forte que prévu (-65%) de son bénéfice avant impôt au S1, pénalisé par des provisions pour créances douteuses.

* HEINEKEN a annoncé lundi observer une reprise progressive de ses ventes depuis le point bas touché en avril mais n’a pas communiqué de prévisions annuelles en raison des incertitudes liées à la pandémie de coronavirus.

* SIEMENS HEALTHINEERS a annoncé dimanche son intention d’acquérir l’américain Varian Medical Systems dans une opération valorisant le fabricant de dispositif et de logiciels pour le traitement du cancer à 16,4 milliards de dollars (13,9 milliards d’euros).

* ROCHE a annoncé lundi avoir reçu une autorisation sous conditions pour la mise sur le marché européen de son anticancéreux Rozlytrek.

* ENGIE - HSBC relève sa recommandation à “acheter” contre “conserver”.

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up