July 31, 2020 / 9:04 AM / 4 days ago

LSE pourrait vendre la Bourse de Milan pour garantir le rachat de Refinitiv

* Bruxelles examine le rachat de Refinitiv par LSE pour $27 mds

* LSE en discussions concernant la Bourse de Milan

* Envisage la vente d’une partie ou de la totalité de sa branche italienne

* LSE annonce une hausse de 8% de ses bénéfices au S1

LONDRES, 31 juillet (Reuters) - London Stock Exchange (LSE) a annoncé vendredi envisager de vendre une partie ou la totalité de son groupe boursier italien pour aider à faire approuver par Bruxelles son projet de rachat de Refinitiv, entreprise de données et d’analyses financières, pour 27 milliards de dollars (22,76 milliards d’euros).

L’opérateur boursier britannique a entamé des “discussions exploratoires” qui pourraient aboutir à la vente de Borsa Italiana dans son intégralité ou de son activité de courtage obligataire, MTS.

Ce projet d’acquisition de Refinitiv, annoncé l’année dernière, permettrait à LSE de devenir l’un des leaders mondiaux des données, des informations et des analyses financières. Ce qui en ferait un rival de Bloomberg.

Les autorités de régulation de l’Union européenne examinent actuellement l’accord et ont exprimé en juin leur inquiétude quant à une baisse de la concurrence dans les domaines de la négociation et de la compensation d’instruments financiers divers et des produits liés aux données financières, MTS et le Tradeweb de Refinitiv étant déjà les leaders du marché.

Après voir fait état d’une hausse de ses bénéfices au premier semestre, LSE a déclaré s’attendre désormais à ce que l’accord avec Refinitiv soit conclu au début de 2021, ce qui suggère un calendrier potentiellement plus long que celui indiqué précédemment.

Refinitiv, qui est détenue à 45 % par Thomson Reuters ,, la société mère de Reuters News, a refusé de commenter.

LSE a précisé que des progrès étaient en cours concernant les autorisations réglementaires en matière, notamment, d’investissements étrangers et d’antitrust pour le rachat de Refinitiv, et que ce projet d’intégration était bien avancé.

Deux bourses rivales, Euronext et Deutsche Börse , sont toutes deux attendues pour prendre position dans ces discussions. Euronext a exprimé à plusieurs reprises son intérêt pour Borsa Italiana, tandis que Deutsche Börse a récemment signalé qu’elle examinait des possibilités d’expansion.

Ni l’un ni l’autre n’ont répondu aux demandes de commentaires vendredi en début de journée.

La Bourse de Londres a précisé que le ministère américain de la Justice avait clos son enquête antitrust sur le dossier Refinitiv sans chercher à y apporter de changements.

Les bénéfices de l’opérateur boursier au premier semestre ont augmenté de 8% à 575 millions de livres (636,49 millions d’euros), stimulés par une forte performance de ses activités post-marché et du FTSE Russell. (Huw Jones et Pamela Barbaglia, version française Kate Entringer, édité par Blandine Hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below