July 24, 2020 / 6:05 AM / 18 days ago

OMC-Concessions d'Airbus pour tenter de solder le litige avec Boeing

PARIS, 24 juillet (Reuters) - Airbus a annoncé vendredi avoir accepté un relèvement des taux d’intérêt sur des prêts obtenus auprès de la France et de l’Espagne, évoquant une étape finale destinée à mettre fin au litige qui l’oppose depuis 15 ans à l’américain Boeing sur les subventions dans le secteur aéronautique.

“Avec cette dernière étape, Airbus considère qu’il est en conformité totale avec l’ensemble des décisions de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC)”, a précisé le groupe européen dans un communiqué.

Les prêts en question ont contribué à financer le développement de l’A350, entré en service en 2015, et figurent parmi les dispositions européennes que l’OMC a qualifiées de subventions illégales dans des dossiers qui portent également sur des soutiens financiers des Etats-Unis à Boeing.

Airbus n’a pas précisé le coût de ces paiements supplémentaires, dont il devra s’acquitter lors des livraisons de l’appareil à l’étranger.

L’OMC a jugé en décembre dernier que l’Union européenne n’avait pas complètement cessé de subventionner Airbus et donné raison aux Etats-Unis qui avaient imposé des mesures de rétorsion à l’UE à hauteur de 7,5 milliards de dollars (6,7 milliards d’euros) de taxes sur des produits industriels et agricoles importés d’Union européenne. (Tim Hepher, version française Myriam Rivet, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below