July 23, 2020 / 2:38 AM / 19 days ago

Les messages de 36 comptes consultés lors du piratage de Twitter

SAN FRANCISCO, 23 juillet (Reuters) - Twitter a déclaré mercredi que les pirates informatiques ayant pénétré ses systèmes la semaine dernière avaient vraisemblablement consulté les messages privés (“direct messages”, ou DM) de 36 comptes, dont l’un appartenant à un élu aux Pays-Bas.

Dans une publication actualisée sur son blog, le réseau social a déclaré ne disposer d’aucun élément suggérant que les messages privés d’autres élus ou représentants avaient été obtenus.

La firme américaine avait préalablement rapporté que les hackers avaient détourné 45 comptes dits “certifiés” pour publier des messages afin de récolter de la cryptomonnaie. Parmi les comptes ciblés figuraient ceux de l’ancien président américain Barack Obama, du patron de Tesla, Elon Musk, ou encore de l’artiste Kanye West.

Twitter a indiqué à Reuters qu’il ne répondrait pas à la question de savoir si parmi les 36 comptes dont les messages privés pourraient avoir été lus, figuraient des comptes certifiés.

En général, une personne en mesure de tweeter depuis un compte sur le réseau social est aussi en mesure de lire des messages privés émis ou reçus qui n’ont pas été effacés.

Le bureau du FBI à San Francisco a ouvert une enquête sur l’incident. (Joseph Menn; version française Jean Terzian)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below