for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Novartis ajuste ses prévisions 2020 après un T2 difficile

Le groupe pharmaceutique suisse Novartis a revu mardi ses perspectives pour 2020 après avoir accusé un repli de ses ventes et bénéfices au deuxième trimestre, les hôpitaux ayant réduit leurs achats de médicaments après avoir accumulé des stocks au premier trimestre à cause de la crise du coronavirus. /Photo prise le 22 avril 2020. REUTERS/Charles Platiau

(Reuters) - Le groupe pharmaceutique suisse Novartis a revu mardi ses perspectives pour 2020 après avoir accusé un repli de ses ventes et bénéfices au deuxième trimestre, les hôpitaux ayant réduit leurs achats de médicaments après avoir accumulé des stocks au premier trimestre à cause de la crise du coronavirus.

Le résultat net du deuxième trimestre s’est élevé à 1,9 milliard de dollars (1,6 milliards d’euros), soit une baisse de 4% par rapport à l’année précédente. Le chiffre d’affaires a diminué de 1% à taux de change constant, à 11,35 milliards de dollars (9,91 milliards d’euros).

Pour 2020, Novartis s’attend désormais à une croissance de 5% de son chiffre d’affaires, et non plus à une hausse comprise entre 5% et 9% comme annoncé au premier trimestre.

Concernant le résultat opérationnel dit “core”, le groupe prévoit une croissance à deux chiffres alors qu’il avait dit tabler auparavant sur une hausse d’environ 10%.

Au cours du premier trimestre, Novartis, y compris sa filiale de génériques Sandoz, a profité des achats anticipés effectués par les hôpitaux qui craignaient que la propagation du nouveau coronavirus ne les laisse en situation de pénurie. Cette tendance s’est atténuée au deuxième trimestre, entraînant une baisse des ventes.

Le directeur général de Novartis, Vas Narasimhan, a déclaré que la pandémie avait créé un “environnement extrêmement perturbateur”, touchant tout particulièrement la vente de médicaments ophtalmologiques et dermatologiques puisque les patients ont dû repousser leurs consultations.

A la Bourse de Zurich, l’action Novartis reculait dans les premiers échanges de 0,65%.

John Miller, version française Laura Marchioro, édité par Blandine Hénault

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up