April 27, 2020 / 11:52 AM / 3 months ago

LEAD 1-Adidas avertit d'une baisse de 40% de ses ventes au T2

(Actualisé avec commentaires du PDG sur la Chine, commentaires d’analystes)

BERLIN, 27 avril (Reuters) - Adidas a prévenu lundi qu’il serait davantage touché par les mesures de confinement liées au coronavirus au cours du deuxième trimestre, avec un repli attendu de 40% de ses ventes après une baisse de 19% au premier trimestre.

L’équipementier sportif allemand a déclaré que plus de 70% de ses magasins étaient actuellement fermés dans le monde. La hausse de 35% des achats en ligne au premier trimestre, notamment en Chine, n’a compensé que partiellement les ventes perdues puisque son chiffre d’affaires est tombé à 4,753 milliards d’euros au cours du trimestre, soit bien inférieur à la prévision moyenne des analystes de 4,85 milliards.

Malgré la réouverture des magasins chinois, Kasper Rorsted, le PDG du groupe, a dit ne pas s’attendre à une reprise complète en Chine avant la fin du deuxième trimestre.

Lors des trois premiers mois de l’année, le résultat d’exploitation d’Adidas a chuté de 93%, pour atteindre 65 millions d’euros, un chiffre également largement en dessous de ce qu’avaient prévu les analystes qui tablaient sur un bénéfice opérationnel de 263 millions d’euros.

Adidas a ajouté qu’en raison des incertitudes quant à la durée de fermeture de ses magasins, il n’était pas en mesure de fournir des perspectives pour l’année entière.

Le groupe, qui a indiqué avoir une position de trésorerie de 1,975 milliard d’euros au 31 mars, a reçu l’approbation d’un prêt de 2,4 milliards d’euros garanti par le gouvernement le 14 avril pour l’aider à traverser la crise.

Adidas a par ailleurs partiellement annulé ses commandes avec ses fournisseurs pour les deuxième et troisième trimestres face à l’augmentation de ses stocks.

L’action Adidas, qui a chuté de plus d’un tiers depuis le début de la pandémie de coronavirus, progressait de 1,8% à 10h37 GMT.

Les analystes de Jefferies soulignent que les ventes du groupe ont été plus élevées que prévu en Europe et en Amérique du Nord tandis que ceux d’UBS estiment que les commentaires sur la reprise graduelle en Chine sont de nature à rassurer. (Emma Thomasson, version française Laura Marchioro et Elena Smirnova, édité par Blandine Hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below