for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

Berlin n'a pas pris de décision pour Lufthansa

BERLIN, 27 avril (Reuters) - Berlin ne se prononcera sur l’aide que l’Etat allemand pourrait apporter à Lufthansa qu’une fois que tous les faits auront été mis sur la table, a déclaré lundi le ministre allemand de l’Economie, Peter Altmaier.

“Ce que nous voulons, c’est que les grandes entreprises qui jouent un rôle de premier ordre demeurent compétitives après la crise”, a déclaré le ministre à la radio Deutschlandfunk.

Des sources de Reuters ont déclaré jeudi que la compagnie aérienne allemande, frappée comme le reste du secteur par sa quasi-mise à l’arrêt, espérait boucler cette semaine avec les autorités un plan de sauvetage de 10 milliards d’euros.

Le président du directoire de Lufthansa, Carsten Spohr, a annoncé il y a deux semaines que son groupe chercherait à obtenir des aides publiques en Allemagne, en Suisse, en Belgique et en Autriche, se disant optimiste sur l’issue de ces discussions.

Lufthansa, principale compagnie aérienne allemande, possède aussi des filiales en Autriche (Austrian Airlines), en Belgique (Brussels Airlines) et en Suisse (Swiss International Air Lines). (Thomas Seythal et Elke Ahlswede, version française Nicolas Delame et Henri-Pierre André, édité par Blandine Hénault)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up