April 24, 2020 / 8:34 PM / 3 months ago

POINT MARCHÉS-Wall Street portée par Apple et Microsoft

* Le Dow Jones gagne 1,11%, le S&P-500 1,39% et le Nasdaq 1,65%

* Apple et Microsoft grimpent avant leurs résultats

* Boeing rechute

par Noel Randewich

NEW YORK, 24 avril (Reuters) - La Bourse de New York a fini vendredi une nouvelle semaine agitée par une séance plus calme conclue sur une hausse, alimentée par les géants technologiques Apple et Microsoft, alors que certains Etats américains commencent ou s’apprêtent à assouplir les restrictions imposées face à l’épidémie de nouveau coronavirus.

L’indice Dow Jones a gagné 260,01 points (1,11%) à 23.775,27.

Le S&P-500, plus large et principale référence des investisseurs, a pris 38,94 points, soit 1,39%, à 2.836,74.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 139,77 points (1,65%) à 8.634,52 points.

Sur la semaine, marquée lundi par le passage historique en-dessous de zéro du prix du contrat à terme sur le pétrole brut léger américain, le Dow a perdu 1,94%, le S&P-500 1,32% et le Nasdaq 0,18%.

Malgré la progression de vendredi, les investisseurs restent prudents face à l’ampleur des dégâts économiques infligés par l’épidémie de coronavirus aux Etats-Unis, où plus de 26 millions d’Américains se sont inscrits au chômage ces cinq dernières semaines.

Certains surestiment peut-être la rapidité avec laquelle l’activité économique retrouvera un rythme habituel et le S&P-500 pourrait encore chuter de 5% ou plus s’il devient évident qu’un retour à la normale prendra plusieurs mois, avertit Eric Freedman, directeur des investissements chez U.S. Bank Wealth Management.

“Nous pensons que nous allons probablement avoir un marché en zig-zag et nous ne serions pas surpris d’assister à des mouvements de baisse avant de voir des mouvements de hausse”, dit-il.

Les 11 indices sectoriels du S&P ont fini dans le vert vendredi.

Apple et Microsoft ont été les principaux contributeurs à la hausse du S&P avec des gains respectifs de 2,89% et de 1,83%. Les deux géants de la “tech” doivent publier la semaine prochaine leurs résultats du trimestre clos en mars, ce qui permettra aux investisseurs de juger des conséquences de la pandémie de coronavirus sur leurs activités.

Amazon a aussi fini à un record de clôture, à 2.410,22 dollars, après un gain de 0,45% avant la publication de ses résultats trimestriels jeudi.

Le Dow a été freiné par le recul de 6,36% du titre Boeing. L’avionneur prévoit de réduire de près de moitié la production du 787 Dreamliner et d’annoncer une réduction de ses effectifs, selon l’agence Bloomberg.

Les volumes ont été un peu moins nourris que ces derniers temps avec 10,2 milliards d’actions échangées sur les marchés américains, contre une moyenne de 12,5 milliards sur les 20 dernières séances.

* Le rappel de la séance en Europe:

version française Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below