February 24, 2020 / 12:41 PM / 4 months ago

Donald Trump accueilli en grande pompe en Inde

AHMEDABAD, Inde, 24 février (Reuters) - Donald Trump est arrivé lundi en Inde, où le tapis rouge lui a été déroulé, pour une visite d’État de deux jours destinée à nouer des relations commerciales entre les deux pays sur fond de conflit avec la Chine.

Accueilli par le Premier ministre indien Narendra Modi à sa descente de l’Air Force One, le président américain a ensuite été acclamé par plus de 100.000 personnes à l’occasion de l’inauguration du plus grand stade de cricket au monde.

Le milliardaire a promis à l’Inde “un accord commercial incroyable” et “l’équipement militaire le plus redouté de la planète”.

Dans le nouveau stade Motera, la foule portait des masques à l’effigie de Donald Trump et des chapeaux sur lesquels étaient marqués “Namaste Trump” (“Bonjour Trump”).

Le gouvernement de Narendra Modi, chef de file du BJP, une formation nationaliste et hindouiste, accusé par ses détracteurs de semer la division et de mener des politiques autoritaires, est perçu comme proche de Donald Trump.

Les autorités américaines ont présenté ce premier déplacement en Inde du locataire de la Maison blanche comme un moyen de contrer la montée en puissance de la Chine.

“Vous avez fait un grand honneur à notre pays. Nous nous souviendrons de vous pour toujours, à partir de ce jour, l’Inde occupera toujours une place spéciale dans nos coeurs”, a déclaré Donald Trump sous des applaudissements nourris.

VENTE D’HÉLICOPTÈRES MILITAIRES

L’Inde est l’un des rares grands pays au monde où la cote d’approbation personnelle de Donald Trump est supérieure à 50%.

“Alors que nous continuons à renforcer notre coopération en matière de défense, les Etats-Unis sont impatients de fournir à l’Inde certains des meilleurs équipements militaires et les plus redoutés de la planète”, a déclaré le milliardaire américain.

Donald Trump a précisé que les deux pays signeraient mardi des accords pour la vente d’hélicoptères militaires d’une valeur de trois milliards de dollars. Il a ajouté que les États-Unis devaient devenir le premier partenaire en matière de défense de l’Inde.

Reuters a rapporté auparavant que l’Inde allait acheter 24 hélicoptères à Lockheed Martin d’une valeur de 2,6 milliards de dollars.

Si les deux pays ne sont pas parvenus à conclure un accord commercial avant cette visite, en raison notamment de divergences sur l’agriculture, les dispositifs médicaux, le commerce numérique et les nouveaux droits de douane, Donald Trump s’est cependant montré confiant.

“Nous allons conclure des accords commerciaux très, très importants, parmi les plus importants jamais conclus. Nous sommes aux premiers stades de discussions en vue d’un accord commercial incroyable destiné à réduire les barrières à l’investissement entre les Etats-Unis et l’Inde”, a-t-il déclaré.

“Et je suis optimiste qu’en travaillant ensemble, le Premier ministre et moi-même pouvons conclure un accord fantastique qui est bon et même excellent pour nos deux pays, bien qu’il soit un négociateur très dur.” (avec Neha Dasgupta, Euan Rocha; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below