October 24, 2019 / 9:35 AM / 22 days ago

BOURSE-Les résultats de TechnipFMC déçoivent, le titre chute

PARIS, 24 octobre (Reuters) - TechnipFMC chute jeudi en Bourse au lendemain de la publication de résultats trimestriels inférieurs aux attentes des analystes.

Le titre de la société de services pétroliers perd -9,9% à 18,93 euros à 11h32, de loin la plus forte baisse du CAC 40 , qui progresse de 0,51%.

TechnipFMC accuse le deuxième repli le plus marqué de l’indice large européen Stoxx 600 derrière Nokia , qui perd 19,51% après avoir averti sur son bénéfice annuel 2019 et 2020.

Les résultats du troisième trimestre publiés mercredi par le groupe sont 7% en dessous du consensus (...) pour le chiffre d’affaires, 20% en dessous pour l’Ebidta ajusté et 77% en dessous pour le bénéfice net ajusté, soulignent les analystes de Berenberg, qui restent à l’achat sur la valeur mais parlent d’une publication “faible” et disent anticiper une révision à la baisse des prévisions de résultats financiers annuels.

“La faiblesse du chiffre d’affaires provient de toutes les divisions et la faiblesse au niveau de l’Ebitda est concentrée sur les technologies sous-marines et de surface”, lit-on dans la note, qui dit prévoir une sanction pour le titre en Bourse.

Credit Suisse parle également d’un trimestre décevant mais dit voir des moteurs positifs et penser que l’action pourrait repartir si le groupe parvenait à rassurer les investisseurs sur l’évolution de ses marges dans le secteur des technologies sous-marines.

Pour Jefferies, les résultats de TechnipFMC posent beaucoup de questions et apportent peu de réponses alors que le groupe s’apprête à scinder son activité d’ingénierie et de construction, trois ans après la fusion entre le français Technip et l’américain FMC qui lui a donné naissance.

“SpinCo”, selon son appellation provisoire, a vocation dans le cadre de l’opération à devenir un acteur de premier plan dans l’ingénierie et la construction. Domiciliée aux Pays-Bas, cette nouvelle entité sera dirigée par la Française Catherine MacGregor, sera cotée sur Euronext à Paris et son siège sera localisé dans la capitale française.

“RemainCo”, soit l’autre versant des activités du groupe, se spécialisera dans la fourniture de services et de technologies pour le secteur sous-marin (“subsea”). Elle restera immatriculée au Royaume-Uni avec son siège à Houston et aura une double cotation à New York et Paris.

L’opération pourrait se concrétiser au cours du premier semestre de 2020. (Patrick Vignal, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below