October 24, 2019 / 8:00 AM / a month ago

Europe/PMI-Le secteur privé en zone euro tout proche de la contraction

PARIS, 24 octobre (Reuters) - Principaux résultats provisoires des enquêtes IHS Markit auprès des directeurs d’achat en Europe pour le mois d’octobre publiés jeudi :

* ZONE EURO - LE SECTEUR PRIVÉ TOUT PROCHE DE LA CONTRACTION

LONDRES - L’activité du secteur privé de la zone euro a échappé de justesse à la contraction en octobre, montrent les résultats provisoires des enquêtes IHS Markit auprès des directeurs d’achat (PMI) publiés jeudi.

L’indice “flash” composite, qui combine les services et l’activité manufacturière, s’affiche à 50,2, après 50,1 en septembre.

Il est légèrement inférieur au consensus de 50,3 et se maintient de justesse au-dessus du seuil de 50 qui sépare la contraction de la croissance.

Les services résistent encore, avec un indice à 51,8 contre un consensus de 51,9, après 51,6 en septembre.

L’activité manufacturière, en revanche, reste en contraction avec un indice “flash” à 45,7, comme en septembre, contre un consensus de 46,0.

Ces chiffres montrent les limites de la politique ultra-accommodante mise en oeuvre par la Banque centrale européenne et son président, Mario Draghi, dont le mandat s’achève à la fin du mois, souligne Chris Williamson, économiste d’IHS Markit.

“L’enquête indique que le mandat de Mario Draghi à la tête de la BCE s’achève sur un PIB proche du point mort, un ralentissement de la croissance de l’emploi, une quasi-stagnation des prix et un pessimisme croissant concernant les perspectives”, dit-il.

L’euro et le rendement du Bund allemand à 10 ans , taux de référence de la zone euro, ont effacé leurs gains après la publication de cette statistique.

* ALLEMAGNE - L’ACTIVITÉ DU PRIVÉ RESTE EN CONTRACTION

BERLIN - L’activité du secteur privé en Allemagne est restée en contraction en octobre avec une activité dans les services au plus bas depuis 37 mois et une légère amélioration du secteur manufacturier.

L’indice composite, qui combine les services et l’industrie, a progressé à 48,6, un plus haut de deux mois, contre 48,5 en septembre, mais il reste sous le seuil de 50 qui sépare la contraction de la croissance.

Les économistes et analystes interrogés par Reuters prévoyaient un chiffre de 48,8.

Le sous-indice du secteur manufacturier est ressorti à 41,9, au-dessus des 41,7 du mois dernier mais légèrement sous les attentes du consensus (42,0).

L’indice des services est tombé pour sa part un plus bas de 37 mois, à 51,2, contre 51,4 en septembre et 52,0 anticipé par le consensus.

* FRANCE - L’ACTIVITÉ DU SECTEUR PRIVÉ SURPREND À LA HAUSSE

PARIS - L’activité du secteur privé français a accéléré plus qu’attendu en octobre, grâce à la progression des services mais aussi à la résistance du compartiment manufacturier.

L’indice composite, qui combine les services et l’activité manufacturière, ressort à 52,6 en version “flash” contre 50,8 le mois dernier et un consensus de 51,0, montrent les résultats préliminaires de l’enquête menée par IHS Markit auprès des directeurs d’achat (PMI).

L’amélioration provient principalement des services, avec un indice en progression à 52,9 contre 51,1 en octobre et un consensus de 51,6.

Le secteur manufacturier résiste pour sa part mieux que prévu, à 50,5 contre 50,1 en septembre et un consensus de 50,3. Il se maintient ainsi légèrement au-dessus du seuil de 50 qui sépare la contraction de la croissance.

Ces chiffres paraissent contredire ceux de l’Insee, qui a annoncé mercredi un climat des affaires en France au plus bas depuis mars 2015.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below