September 25, 2019 / 5:02 PM / 3 months ago

LEAD 1-Rallye rencontre ses créanciers, vise une homologation au T1

(Actualisé avec précisions)

PARIS, 25 septembre (Reuters) - Rallye, maison mère du distributeur Casino, a annoncé mercredi avoir rencontré ses créanciers pour discuter d’un plan d’étalement de sa dette dans le cadre d’une procédure de sauvegarde dont elle espère une issue au premier trimestre 2020.

Rallye a été placée fin mai sous la protection du tribunal de Commerce de Paris pour six mois afin de suspendre le remboursement de sa dette et de la négocier avec ses créanciers.

Précisant que la rencontre s’était faite à “son initiative” et “dans une démarche constructive”, Rallye indique dans un communiqué que les principes prévus dans le cadre des projets de plans de sauvegarde incluent “le remboursement de l’intégralité des passifs admis sur une période de dix ans”.

Rallye ajoute avoir l’intention “de solliciter l’extension de la période d’observation de six mois avec l’objectif d’obtenir une homologation des plans par le Tribunal au plus tard à la fin du premier trimestre 2020”, ajoute le communiqué.

Casino se démène parallèlement pour retrouver la confiance des investisseurs en s’engageant dans des cessions d’actifs massives et dans des ventes ou fermetures de magasins déficitaires en France pour doper sa rentabilité.

Il a ainsi déclaré la semaine dernière discuter de la vente de sa filiale Leader Prix à l’allemand Aldi.

Fin août, le distributeur dirigé par Jean-Charles Naouri a annoncé viser deux milliards d’euros de cessions d’actifs supplémentaires en France par rapport à un objectif initial de 2,5 milliards d’euros.

Il a aussi affiché sa volonté de se recentrer sur ses actifs “premium”, de proximité ou en ligne, après avoir déjà cédé les murs de magasins Monoprix, de supermarchés ou d’hypermarchés.

Ces cessions, combinées à la suppression du dividende et à la génération de trésorerie en France, doivent permettre à Casino de ramener sa dette nette en France à moins de 1,5 milliard d’euros fin 2020, contre 2,7 milliards fin 2018.

Gwénaëlle Barzic et Nicolas Delame, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below