September 24, 2019 / 8:05 AM / 2 months ago

Pas d'idée préconçue sur des mesures en octobre, dit Kuroda (BoJ)

OSAKA, 24 septembre (Reuters) - La Banque du Japon (BoJ) n’a pas d’idée préconçue concernant d’éventuelles mesures de stimulation qu’elle pourrait mettre en oeuvre le mois prochain, a déclaré mardi son gouverneur.

L’institut d’émission se déterminera en fonction des évolutions du marché et de la résistance de l’économie japonaise aux risques mondiaux, a laissé entendre Haruhiko Kuroda lors d’un discours devant des chefs d’entreprise à Osaka.

“Laissez-moi vous dire que la BoJ n’a pas d’idée préconçue à ce stade”, a-t-il dit.

La BoJ continuera à chercher des moyens de rendre sa politique de contrôle de la courbe des taux plus soutenable, des années de taux très bas pouvant décourager les banques commerciales à prêter de l’argent afin de préserver leurs bénéfices, a-t-il dit.

“Si l’environnement actuel de taux bas se prolonge, il deviendra nécessaire d’accorder davantage d’attention au coût de notre politique”, a déclaré Haruhiko Kuroda.

“L’important défi auquel nous continuons d’être confrontés est de penser à ce qui est nécessaire pour continuer d’améliorer la soutenabilité de notre politique”, a-t-il ajouté.

La BoJ a annoncé jeudi qu’elle laissait sa politique monétaire inchangée tout en signalant qu’elle pourrait étoffer ses mesures de soutien à l’économie dès sa prochaine réunion, les 30 et 31 octobre.

Comme attendu, la BoJ a maintenu son objectif de taux d’intérêt à court terme à -0,1% et a réaffirmé son engagement à maintenir un environnement de taux très bas au moins jusqu’au printemps 2020.

Dans son communiqué, la banque centrale déclare qu’il est devenu nécessaire de prêter davantage d’attention à la possibilité d’une perte d’élan de l’économie japonaise qui compromettrait son objectif d’une inflation à 2% sur un an.

L’une des options pour la BoJ lors de sa prochaine réunion consisterait à pousser ses taux davantage en territoire négatif. Elle pourrait accompagner une baisse de taux de mesures destinées à atténuer l’impact sur les banques commerciales des taux négatifs, à l’image de ce que vient d’annoncer la Banque centrale européenne, ont dit des sources à Reuters. (Leika Kihara, Patrick Vignal pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below