September 19, 2019 / 10:34 AM / 2 months ago

3 QUESTIONS À-La Fed a baissé ses taux à reculons-Swiss Life AM

PARIS, 19 septembre (Reuters) - La Réserve fédérale a cédé à la pression de marchés assoiffés de liquidités en leur annonçant mercredi une baisse de taux que les fondamentaux de l’économie américaine ne justifiaient pas, estime Eric Bourguignon, membre du directoire de Swiss Life Asset Managers France.

1/ Cette baisse de taux s’imposait-elle vraiment ?

Eric Bourguignon - “Pour moi, c’est une baisse de taux à reculons, sous la pression, clairement, des marchés, qui avaient des attentes très fortes en fonction d’un scénario particulièrement noir sur l’économie mondiale, et également, peut-être, sous la pression politique de Donald Trump.

“Cette baisse de taux ne s’imposait pas, fondamentalement, mais cette pression a fait que la Fed n’avait guère d’autre choix que de le faire si elle ne voulait pas provoquer des turbulences sur les marchés.

“On est dans une baisse de taux de réaction, une baisse dite préventive face aux incertitudes sur la conjoncture, même s’il y en a certainement beaucoup moins que ce que la Fed veut bien dire. Face aux incertitudes, on achète une police d’assurance consistant à baisser les taux pour atténuer les soi-disant vents contraires auxquels l’économie américaine ferait face.”

2 / Le fait que la suite des événements soit plus floue représente-t-il un problème pour les marchés ?

Eric Bourguignon - “Les marchés considèrent ne pas être très avancés pour la suite mais la Fed n’a pas envie de se lier les mains et essaye de sortir de cette logique où, sous la pression des marchés, elle doit agir. Son analyse et ses prévisions économiques sont très claires là-dessus: elle ne voit absolument pas de risque de récession aux Etats-Unis sur les trois ans qui viennent.

“Certains analystes y voient peut-être un manque de clarté mais ce qui est très clair, c’est que la Fed n’avait pas envie de baisser ses taux alors que, comme elle le dit elle-même très bien, la conjoncture américaine n’est pas si mauvaise.

“La Fed doit maintenant essayer d’accoutumer les marchés à l’idée qu’elle ne va peut-être pas aller aussi loin que ce qu’ils espéraient, sauf en cas de trou d’air majeur, ce qui, à mon avis, n’est absolument pas d’actualité. La Fed apparaissant extrêmement divisée, on aura sans doute deux sons de cloche dans les communications.

“La Fed essaye de sortir de cette pression, dont elle est un peu responsable puisque depuis plusieurs années maintenant, elle vient toujours à la rescousse au moindre souci, ce qui a donné de mauvaises habitudes aux marchés, très demandeurs de liquidités pour les faire monter. Il y une telle addiction des marchés au cash que maintenant, ce sont eux qui dirigent la Fed et non pas le contraire.”

3 / Les tensions au même moment sur le marché interbancaire américain sont-elles une coïncidence ?

Eric Bourguignon - “Il y a certes des raisons techniques, avec des retraits de cash importants pour payer des impôts et d’autres facteurs, mais ce qui est intéressant, c’est que l’on voit là aussi que c’est très compliqué pour les banques centrales de sortir de cette logique de politiques non conventionnelles. Après avoir injecté autant d’argent dans les marchés pendant la phase de stress de la crise financière et durant les années qui ont suivi, la Fed a commencé à éponger des excès de liquidité mais on voit bien qu’elle arrive à la limite de l’exercice, en raison notamment de cette addiction du système au cash, alimentée par la politique de la Fed elle-même.

“La Fed a réduit significativement son bilan mais il est très loin d’être revenu au niveau d’avant la crise. Ce serait un exercice extrêmement périlleux pour la Fed que de le réduire davantage parce que le système bancaire n’y résisterait pas.

“Le fait que cela arrive au même moment que la baisse de taux traduit un problème de fond, à savoir les effets collatéraux des politiques monétaires d’exception et le danger qu’il y aurait à toujours vouloir aller de l’avant.”

Propos recueillis par Patrick Vignal, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below