September 16, 2019 / 9:25 AM / 3 months ago

BOURSE-Airbus et le luxe en baisse, menace de droits de douane US

LONDRES/PARIS, 16 septembre (Reuters) - Airbus et d’autres importants exportateurs français reculent en Bourse lundi face à la perspective d’un nouvel épisode de tension commerciale entre l’Union européenne et les Etats-Unis dans le feuilleton des aides publiques au secteur aéronautique.

L’Organisation mondiale du commerce (OMC) a approuvé une demande américaine visant à imposer de nouveaux droits de douane à des produits européens dans ce dossier, ce qui pourrait conduire à des représailles de l’UE, a-t-on appris de deux sources proches du dossier.

La portée de la décision devrait être connue à la fin du mois.

Les deux parties ont chacune obtenu des victoires partielles dans ce différend qui dure depuis maintenant 15 ans et porte sur des milliards de dollars d’aides publiques à Airbus et Boeing . Mais les Etats-Unis devraient être les prochains à passer à l’action.

Washington a demandé à l’OMC l’autorisation de prendre pour cible les constructeurs d’avions et les producteurs de composants pour l’aéronautique européens ainsi qu’une série de secteur incluant l’alimentation, le vin, les machines agricoles et les produits de luxe, pour un total de droits de douane estimé à 11,2 milliards d’euros (10,1 milliards d’euros).

Le montant définitif dépendra des arbitrages de l’OMC et Washington devra ensuite faire des choix au sein d’une liste de “cibles” potentielles représentant un montant total de plus de 20 milliards de dollars avant d’appliquer des droits à concurrence du plafond autorisé.

En Bourse de Paris, l’action Airbus perd 3,71% vers 09h10 GMT, la plus forte baisse de l’indice CAC 40, alors en repli de 0,65%.

Le groupe aéronautique s’approvisionne pour une part importante en composants d’origine européenne pour sa ligne d’assemblage américaine, installée dans l’Alabama, et il compte plusieurs grandes compagnies aériennes américaines parmi ses gros clients.

Safran, qui produit entre autres des moteurs d’avions, abandonne 2,02%.

Dans le secteur du luxe, LVMH cède 2,47%, Hermès 1,31% et Kering 0,74%. (Tim Hepher, Josephine Mason et Philip Blenkinsop; Marc Angrand pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below