September 12, 2019 / 4:23 PM / 4 days ago

La relance du QE a déplu à des poids lourds de la BCE-sources

FRANCFORT, 12 septembre (Reuters) - Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), s’est heurté jeudi à l’opposition des membres du Conseil des gouverneurs représentant l’Allemagne et la France ainsi qu’à l’un au moins des membres du directoire lorsqu’il a proposé de relancer le programme de rachat d’actifs obligataires, a-t-on appris jeudi de trois sources.

Jens Weidmann, le président de la Bundesbank, François Villeroy de Galhau, celui de la Banque de France, et Benoît Coeuré, membre du directoire qui passait pour un allié de poids de Draghi, ont tous exprimé leur désapprobation, ont précisé à Reuters ces trois personnes, qui ont requis l’anonymat.

Mais ils ont été minoritaires et le sujet n’a pas été soumis au vote.

La BCE, la Bundesbank et la Banque de France ont refusé de commenter ces informations.

Francesco Canepa, Frank Siebelt et Balazs Koranyi Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below