September 9, 2019 / 1:07 PM / 11 days ago

Elliott passe à l'offensive chez AT&T

9 septembre (Reuters) - Le fonds activiste Elliott Management a réclamé lundi à AT&T qu’il vende certains actifs non-stratégiques et réduise ses coûts afin de créer de la valeur pour ses actionnaires.

Cette intervention du fonds activiste, dont l’investissement global dans AT&T représente environ 3,2 milliards de dollars (2,9 milliards d’euros), fait grimper le titre de l’opérateur télécoms de 10% dans les échanges avant l’ouverture à Wall Street.

Elliott juge AT&T “fortement sous-évalué” et exprime ses doutes sur le rachat de Time Warner l’an dernier pour 85 milliards de dollars.

Le fonds estime que l’opérateur pourrait atteindre une valeur de plus de 60 dollars par action d’ici fin 2021 s’il met en oeuvre ses préconisations.

L’action AT&T a clôturé à 36,25 dollars vendredi.

“Malgré près de 600 jours écoulés entre la signature et la finalisation (et plus d’un an écoulé depuis cette dernière), AT&T n’a toujours pas exposé de raison stratégique claire expliquant pourquoi AT&T doit posséder Time Warner”, écrit Elliott dans une lettre adressée au conseil d’administration de l’opérateur américain.

“AT&T peut débloquer une valeur importante en précisant son portefeuille d’actifs, en améliorant sa performance opérationnelle, en définissant des priorités claires et en renforçant sa direction et sa supervision”, ajoute le fonds, l’un des investisseurs activistes les plus célèbres aux Etats-Unis avec 35 milliards de dollars d’actifs sous gestion.

Elliott présente AT&T comme son principal investissement.

Parmi les actifs susceptibles d’être vendus, Elliott cite les systèmes de sécurité domestique, DirecTV, les chaînes sportives régionales, CME, Sky Mexico, l’activité de télévision payante en Amérique latine ou encore les activités à Porto Rico.

L’opérateur devrait aussi charger un conseiller extérieur d’effectuer un audit de ses activités et de son organisation, avec l’objectif de se doter d’une structure plus efficace et plus réactive, poursuit Elliott.

AT&T, qui n’a pas répondu dans l’immédiat aux demandes de commentaires, a publié un chiffre d’affaires inférieur aux attentes sur cinq des huit derniers trimestres, montrent les données de Refinitiv.

D’après Elliott, un examen stratégique permettrait à AT&T de diminuer rapidement sa dette via des cessions d’actifs et d’améliorer son profil financier. (Vibhuti Sharma et Supantha Mukherjee à Bangalore Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below