September 5, 2019 / 9:38 AM / in 15 days

LEAD 1-Verallia, porté par le retour en grâce du verre, lance son IPO

(Actualisé avec conférence de presse, précisions)

par Gilles Guillaume

PARIS, 5 septembre (Reuters) - Verallia, dont l’activité est dopée par le retour en grâce de l’emballage en verre aux dépens du plastique, a donné jeudi le coup d’envoi de ce qui pourrait constituer la plus grosse introduction en Bourse à Paris cette année.

Fin juillet, des sources proches du dossier avaient dit à Reuters que l’IPO du numéro un européen, et numéro trois mondial du secteur, pourrait intervenir dès septembre et le valoriser environ 4,5 milliards d’euros, dette comprise.

Sur la base des prévisions 2019 actualisées par Verallia jeudi - un Ebitda ajusté d’environ 610 millions d’euros - une source estime que la valorisation pourrait atteindre six milliards d’euros.

“Ce projet (..) permettra à la société de renforcer sa visibilité auprès de ses clients et partenaires et de lui procurer une plus grande flexibilité pour saisir les opportunités de croissance futures”, a déclaré Michel Giannuzzi, PDG de Verallia, cité dans un communiqué.

“Dans le même temps, l’équipe dirigeante est heureuse de pouvoir continuer à bénéficier de l’expertise des actionnaires existants, Apollo et Bpifrance, à travers leur holding commune, qui conservera le contrôle du groupe”, a-t-il ajouté.

Après le feu vert de l’Autorité des marchés financiers (AMF) au document d’enregistrement, Michel Giannuzzi s’attend à ce que la note d’opération soit publiée dans les semaines qui viennent.

BRAD ET ANGELINA COMME CLIENTS

Verallia vise une croissance organique de son chiffre d’affaires de 6% à 8% en 2019 et une croissance moyenne de 3% à 5% sur 2020-2022, portée par la redécouverte de certains atouts environnementaux et sanitaires des bouteilles et bocaux en verre, chimiquement plus neutres pour leur contenu que le plastique et recyclables à l’infini.

Le groupe espère aussi profiter d’une tendance à l’emballage premium dans le vin - il signe la bouteille de rosé du vignoble d’Angelina Jolie et Brad Pitt -, dans les spiritueux (le cognac Hennessy - et dans la bière artisanale.

Le fonds américain Apollo, qui a pris le contrôle du groupe en 2015, avait gelé fin juillet dernier les discussions avec des acquéreurs potentiels pour se tourner vers l’option d’une introduction en Bourse.

L’ancienne division de Saint-Gobain, fondée en 1827, avait tenté en 2011 l’aventure boursière, mais l’opération d’introduction s’était heurtée à l’époque à la volatilité des conditions de marché.

L’IPO de Verallia sera la plus grosse opération du genre sur le marché parisien en 2019, mais aussi depuis plus de deux ans, quand la société de leasing automobile ALD s’était introduite en Bourse dans le cadre d’une opération de 5,78 milliards d’euros en juin 2017.

La privatisation de la Française des jeux (FDJ), avec une composante d’émission d’actions réservées au grand public, devrait quant à elle débuter en novembre, mais Verallia ne s’attend pas à ce qu’elle lui vole complètement la vedette.

“Nous ne sommes pas trop gênés par la concurrence”, a répondu Michel Giannuzzi à une question sur le sujet. “Nous ne sommes pas dans le même secteur d’activité, et je ne pense pas que la place de Paris croule sous les IPO.” (édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below