September 4, 2019 / 8:21 AM / 15 days ago

Europe/PMI-La croissance de l'activité est restée timide en août

(Actualisé avec la Grande-Bretagne)

PARIS/FRANCFORT/LONDRES, 4 septembre (Reuters) - Principaux résultats définitifs des enquêtes Markit auprès des directeurs d’achat du secteur des services en Europe:

* ZONE EURO - L’INDICE COMPOSITE PROGRESSE À 51,9 EN AOÛT

LONDRES - La croissance de l’activité des entreprises a été un peu plus forte que prévu en août mais elle reste timide, les services ne compensant que partiellement le ralentissement de l’industrie.

L’indice PMI composite définitif d’IHS Markit, qui regroupe les secteurs secondaire et tertiaire, a progressé à 51,9 contre 51,5 en juillet. Il était à 51,8 en août en version “flash”.

“La zone euro est restée empêtrée dans une situation de croissance faible et déséquilibrée en août”, a dit Chris Williamson, chef économiste d’IHS Markit.

Hormis un changement important en septembre, le PMI renvoie à une croissance de 0,2% seulement durant le trimestre en cours, égalant la prévision d’une enquête Reuters, ajoute-t-il.

“La grande question est combien de temps la divergence peut-elle persister avant que la faiblesse du secteur manufacturier ne contamine les services et les ménages”, dit encore Williamson.

Les composantes de l’indice des services - qui a un peu progressé à 53,5 en août contre 53,4 en version “flash” et 52,3 en juillet - laissent penser que cela ne durera pas longtemps.

Le sous-indice de l’emploi a reculé à 53,2 contre 53,5, au plus bas depuis le début de l’année, tandis que sous-indice de la production future est tombé à un creux de plus de six ans de 55,3 contre 58,8.

* LE SECTEUR ALLEMAND DES SERVICES FAIT DE LA RÉSISTANCE

BERLIN - L’activité et les créations d’emploi dans le secteur des services ont bien résisté en août malgré un secteur manufacturier en récession, montrent les résultats définitifs de l’enquête IHS Markit auprès des directeurs d’achat (PMI) publiés mercredi.

L’indice composite, qui combine les services et l’industrie, a progressé à 51,7 le mois dernier contre 50,9 en juillet. Il reste ainsi confortablement en zone de croissance et s’améliore en outre par rapport à une première estimation à 51,4.

L’indice des services dépasse lui aussi les attentes, à 54,8 contre une première estimation à 54,4 et 54,5 en juillet.

“Les créations d’emploi dans le secteur des services demeurent un soutien pour l’économie, du moins pour l’instant, et l’inflation basse dans l’ensemble du secteur privé, qui a le potentiel pour baisser encore, est un autre facteur de soutien de la demande intérieure pour le reste de l’année”, commente Phil Smith, économiste d’IHS Markit.

* FRANCE-LA CROISSANCE DES SERVICES À UN PLUS HAUT DE 9 MOIS

PARIS - L’activité dans le secteur privé a accéléré en août, reprenant de l’élan après avoir marqué le pas en juillet, selon la version définitive des indices IHS Markit publiée mercredi.

L’indice PMI d’activité des services s’est établi à 53,4 le mois dernier au plus haut depuis novembre 2018, au-dessus de son niveau de juillet (52,6) et de sa première estimation de 53,3 publiée le 22 août.

Il évolue pour le cinquième mois consécutif au-dessus du seuil de 50 qui distingue croissance et contraction de l’activité.

L’indice composite, qui combine des éléments de l’indice des services et de celui du secteur manufacturier - dont l’activité est repartie à la hausse en août - s’est quant à lui établi à 52,9, un peu au-dessus de son estimation “flash” de 52,7 et en hausse par rapport à sa valeur de 51,9 en juillet.

“L’accélération de l’expansion dans le secteur des services résulte d’une solide croissance des nouvelles commandes et d’une nouvelle progression de l’emploi”, a expliqué Eliot Kerr, économiste de Markit.

Il a ajouté qu’elle était compatible avec progression de 0,3% du produit intérieur brut sur la période juillet-septembre comme au cours des deux trimestres précédents.

* GRANDE-BRETAGNE - UNE RÉCESSION MENACE DANS LE SILLAGE DU BREXIT

LONDRES - L’économie britannique court le risque d’une récession, la première depuis la crise financière mondiale, la confiance des entreprises s’émiettant en raison d’une nouvelle crise liée elle au Brexit.

Dans le secteur des services, l’indice PMI des directeurs d’achats IHS Markit/CIPS a fléchi à 50,6 en août contre 51,4 en juillet et 51,0 prévu par les économistes. Il est à peine au-dessus de la barre de 50 qui sépare les phases d’expansion et de contraction de l’activité.

Le sous-indice des anticipations des entreprises est tombé au plus bas depuis juillet 2016, à 59,9 contre 63,3 en juillet.

IHS Markit estime que les indices PMI renvoient à une contraction du produit intérieur brut (PIB) de 0,1% au troisième trimestre, ce qui placerait la Grande-Bretagne en situation de récession technique.

“La croissance globale de l’emploi est pratiquement nulle (...) laissant anticiper un affaiblissement du marché du travail et ne faisant qu’aggraver des perspectives déjà sombres”, constate Chris Williamson, chef économiste d’IHS Markit.

* ITALIE - CROISSANCE DES SERVICES INFÉRIEURES AUX ATTENTES EN AOÛT

ROME - L’activité dans le secteur des services a progressé en août pour le troisième mois d’affilée mais à un moindre rythme qu’en juillet, montre une enquête IHS Markit publiée mercredi et qui laisse augurer une quasi-stagnation de la troisième économie de la zone euro.

L’indice PMI d’activité des services est tombé à 50,6 le mois dernier après 51,7 en juillet, se rapprochant ainsi du seuil de 50 qui sépare les phases d’expansion et de contraction de l’activité. Les 10 économistes interrogés par Reuters s’attendaient en moyenne à un indice à 51,6.

Le composante “nouvelle activité” est quant à elle tombée à 50,8 contre 52,4 en juillet.

L’indice PMI du secteur manufacturier, publié lundi, avait fait ressortir une contraction de l’activité pour le onzième mois consécutif en août bien qu’à un rythme un peu moindre qu’en juillet.

L’indice PMI composite, qui synthétise ceux des secteur manufacturier et des services, s’est établi à 50,3 le mois dernier contre 51,0 en juillet, laissant au mieux espérer une croissance marginale de l’économie italienne.

* ESPAGNE - PLUS FORTE CROISSANCE DES SERVICES DEPUIS MARS

MADRID - Le secteur des services a connu en août sa croissance la plus marquée depuis cinq mois grâce surtout à la demande intérieure mais l’emploi et le sentiment ne sont pas au mieux.

L’indice PMI Markit des directeurs d’achats ressort à 54,3 en août contre 52,9 en juillet. Il est au-dessus de la barre des 50 qui délimite croissance et contraction de l’activité depuis octobre 2013.

Le sous-indice de l’emploi a toutefois fléchi à 51,5 contre 53,5 en juillet, mois où il avait rebondi sur un plus bas de 36 mois.

Le sentiment des entreprises des services a en outre recul à 58,2 le mois dernier, au plus bas depuis plus de six mois.

* IRLANDE - LE RALENTISSEMENT PROGRESSIF DE LA CROISSANCE SE POURSUIT

DUBLIN - La croissance du secteur des services a été en août la plus faible depuis janvier, les incertitudes entourant le Brexit ayant un impact manifeste dans plusieurs de ses segments.

L’indice des directeurs d’achats AIB IHS Markit a fléchi à 54,6 en août contre 55,0 en juillet. Il reste cependant bien supérieur à la barre des 50 qui délimite croissance et contraction de l’activité.

Le sous-indice des contrats nouveaux à l’exportation, qui s’était contracté en juillet pour la première fois depuis près de trois ans, a rebondi un peu, à 50,3 contre 49,4 en juillet.

“Même si l’emploi dans les services a poursuivi sa croissance robuste en août, le rythme des créations d’emplois a été le plus faible depuis mai 2013”, a dit toutefois Oliver Mangan, chef économiste d’AIB. (Bureaux européens de Reuters)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below