September 3, 2019 / 7:25 PM / 13 days ago

France-Villeroy de Galhau pose la question d'une reprise immédiate du QE

PARIS, 3 septembre (Reuters) - Les achats d’actifs restent un instrument essentiel de la politique monétaire et la question se pose de savoir si la Banque centrale européenne (BCE) doit relancer ses achats nets, déclare le gouverneur de la Banque de France dans une interview publiée mardi soir dans l’Agefi.

Le QE (Quantitative easing) “vise les taux longs : une reprise de nouveaux achats viserait à réduire les primes de terme qui seraient jugées excessives”, dit François Villeroy de Galhau.

Il est “un instrument essentiel de la politique monétaire. Il est à l’œuvre puissamment : la BCE en détient à son bilan un stock de près de 2.600 milliards d’euros et maintiendra ce niveau élevé pour au moins plusieurs années. Elle a en outre la possibilité de relancer à tout moment ses achats nets.”

“Est-il nécessaire de le faire dans l’immédiat ? C’est une question à discuter”, souligne le gouverneur de la Banque de France.

“La priorité aujourd’hui est de mieux ancrer sur notre cible les anticipations d’inflation : c’est ce que devrait viser une ‘forward guidance’ renforcée pour l’avenir”, poursuit François Villeroy de Galhau.

“La politique monétaire doit à l’évidence maintenir tout son soutien, et être prête à le renforcer : nous le ferons”, assure-t-il. (Sophie Louet avec Leigh Thomas)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below