August 30, 2019 / 8:53 PM / 19 days ago

LEAD 1-Tests truqués-Volkswagen indemnisera 98.000 clients aux USA

(Actualisé avec précisions et contexte)

30 août (Reuters) - Volkswagen a annoncé vendredi avoir accepté, dans le cadre d’un accord de 96,5 millions de dollars (87,9 millions d’euros) négocié avec la justice américaine, d’indemniser environ 98.000 de ses clients aux Etats-Unis trompés par la sous-estimation de la consommation et des émissions de gaz à effet de serre de certains de ses modèles.

Le groupe automobile allemand devra aussi renoncer à des crédits d’émissions de gaz à effet de serre, a précisé l’Environmental Protection Agency (EPA), l’agence fédérale américaine de protection de l’environnement.

L’EPA explique qu’un logiciel installé sur environ un million de véhicules Volkswagen, Audi, Porsche et Bentley vendus entre 2013 et 2017 modifiait les changements de vitesse afin d’optimiser la consommation de carburant et les émissions de gaz à effet de serre pendant les tests d’émissions mais pas en conditions réelles de conduite.

Parmi les véhicules concernés figurent certaines versions de l’Audi A8, de la Bentley Continental GT, de la Porsche Cayenne et de la VW Touareg.

“L’EPA a obligé Volkswagen à estimer l’impact du logiciel sur les émissions et la consommation de carburant via des tests intensifs et d’autres méthodes”, ajoute-t-elle en précisant que sur la base de ces investigations, Volkswagen avait conclu que la désactivation du logiciel augmentait la consommation d’environ 3,5% sur quelque 98.000 véhicules.

Les clients concernés recevront entre 5,40 et 24,30 dollars par mois de détention du véhicule, qu’ils l’aient acheté ou loué.

Le groupe allemand a précisé que l’accord amiable “lève l’incertitude liée à un litige prolongé et n’inclut aucune reconnaissance de responsabilité ou de délit”.

Volkswagen avait reconnu en 2015 avoir utilisé des logiciels illégaux pour fausser les résultats des tests d’émissions américains, déclenchant une crise de défiance envers les véhicules diesel à l’échelle mondiale qui lui a pour l’instant coûté quelque 30 milliards d’euros sous formes d’amendes, d’indemnisations et de rachats.

En mai, le groupe a annoncé avoir provisionné 5,5 milliards d’euros supplémentaires pour couvrir les coûts éventuels des litiges encore en cours.

David Shepardson, Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below