August 30, 2019 / 1:42 PM / 3 months ago

Italie-Le M5S pose ses conditions pour un nouveau gouvernement

ROME, 30 août (Reuters) - Le dirigeant du M5S Luigi Di Maio, a posé vendredi ses conditions à la participation de sa formation à une nouvelle équipe dirigeante avec le Parti démocrate (PD).

Il a été reçu par Giuseppe Conte, qui a été chargé par le président Sergio Mattarella de former un nouveau gouvernement italien.

Le soutien effectif du M5S au prochain gouvernement dépendra de l’accueil qui sera fait à ses propositions, a-t-il dit, notamment sur la réduction du nombre des parlementaires et sur la révocation de la concession autoroutière accordée à la société Atlantia.

“Les points de notre programme sont clairs. S’ils sont inclus dans le programme du gouvernement, alors nous pourrons y aller. Sinon, il sera préférable d’avoir de nouvelles élections et cela le plus tôt possible”, a-t-il dit.

Il a souligné la nécessité de réduire la pression fiscale pour augmenter le pouvoir d’achat des Italiens. Il a également demandé l’abandon de la hausse projetée de la TVA.

Luigi Di Maio a aussi estimé que les règles européennes actuelles sur l’immigration devaient être “totalement réécrites”.

Le prochain gouvernement devra réduire les impôts sur le revenu des classes moyennes pour stimuler la consommation, a déclaré pour sa part le numéro un du PD, Nicola Zingaretti, après son entretien avec Giuseppe Conte,

Nicola Zingaretti a également prôné une relance des investissements, avec comme priorités la santé - il propose de débloquer 10 milliards d’euros sur trois ans pour ce secteur - et l’éducation.

Malgré la crise politique, l’Italie doit présenter d’ici la mi-octobre son projet de budget 2020, a rappelé vendredi le commissaire européen au Budget, Günther Öttinger.

Le M5S a décidé de soumettre à l’approbation de ses membres tout accord avec le PD, lors d’un vote en ligne. La date de cette consultation n’a pas encore été fixée mais il est probable que le vote aura lieu dans les prochains jours.

L’issue est loin d’être assurée car de nombreux militants du M5S voient dans le PD le symbole même d’un système corrompu.

Selon un sondage Winpoll publié dimanche dernier, seulement 43% des électeurs du M5S sont favorables à une alliance avec le Parti démocrate et 22% souhaitent des élections anticipées. Seize pour cent sont en faveur d’une nouvelle alliance avec la Ligue d’extrême droite et 19% sont indécis. (Crispian Balmer, Gavin Jones et Kirsti Knolle; Guy Kerivel pour le service français, édité par Tangi Salaün)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below