August 30, 2019 / 8:07 AM / 24 days ago

Argentine-S&P abaisse la note de trois crans avec le "reprofilage"

BUENOS AIRES, 30 août (Reuters) - Standard & Poor’s a abaissé de trois crans supplémentaires la note de la dette à long terme de l’Argentine, la plongeant davantage dans la catégorie spéculative, l’agence estimant que le projet “unilatéral” du gouvernement d’augmenter la maturité de certaines dettes correspondait à un défaut momentané.

L’agence de notation a dit qu’elle abaissait à compter de vendredi la note sur la dette argentine à long terme en monnaie locale comme en devises étrangères à CCC- avec “un risque élevé de défaut de paiement” après le projet annoncé par le gouvernement argentin de “reprofiler” quelque 100 milliards de dollars (90,6 milliards d’euros) d’encours de dettes.

Le ministre de l’Economie, Hernan Lacunza, a expliqué mercredi que le gouvernement voulait étendre la maturité de titres de dette à court terme, soumis au droit national, et négocier avec les porteurs d’obligations souveraines et le Fonds monétaire international (FMI), qui lui a consenti un prêt de 57 milliards de dollars en contrepartie d’une cure d’austérité budgétaire.

Le peso argentin et la Bourse de Buenos Aires ont plongé jeudi tandis que le risque de défaut perçu par les investisseurs sur la dette du pays atteignait son plus haut niveau depuis 2005.

S&P a dit que la note souveraine à long terme de l’Argentine tomberait dans la nuit de jeudi à vendredi à SD (selective default), correspondant à un défaut avec quelques espoirs de recouvrement, tandis que celle de la dette à court terme tomberait à D, correspondant au défaut, avant de revenir respectivement à CCC-, dernier échelon de la catégorie risque élevé dans l’échelle des notes de S&P, et C à compter de vendredi.

INCERTITUDES POLITIQUES

“L’extension des maturités sur la dette à court terme sans compensation constitue un défaut”, a dit l’agence de notation. “Comme les nouvelles conditions sont à effet immédiat, le défaut a aussi été résolu.”

En pratique, les investisseurs détenteurs de dette souveraine argentine se retrouvent vendredi avec du papier désormais noté CCC- contre B- la veille, ce qui pourrait obliger certains d’entre eux à la vendre, accentuant la chute des cours.

Les marchés argentins avaient déjà été secoués au début du mois par les résultats des élections primaires en vue de la présidentielle d’octobre, le président sortant, Mauricio Macri, étant arrivé loin derrière le principal candidat d’opposition, Alberto Fernandez, allié à l’ex-présidente Cristina Fernandez de Kirchner, à la surprise quasi-générale.

Hernan Lacunza a dit qu’il soumettrait un projet de loi au Congrès en vue d’autoriser les changements envisagés sur la dette relevant de la loi argentine. Les discussions avec les détenteurs devraient commencer prochainement mais seront vraisemblablement conduites par le gouvernement désigné après le scrutin d’octobre et qui prendra ses fonctions en décembre.

Le défaut de l’Argentine en 2001 avait aggravé une crise économique ayant plongé une grande partie de la classe moyenne dans la pauvreté. Une succession de défauts partiels avaient par la suite maintenu le pays à l’écart des marchés financiers internationaux pendant des années.

Mauricio Macri, qui a contribué à rétablir les finances du pays et à le sortir du défaut, s’est heurté à la méfiance des investisseurs internationaux et n’a pu attirer les investissements directs nécessaires pour relancer l’économie du pays. (Cassandra Garrison et Walter Bianchi avec le bureau de Buenos Aires, Karin Strohecker, Marc Jones et Tom Arnold à Londres, Rodrigo Campos et Dan Burns à New York, Marc Joanny pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below