August 29, 2019 / 9:20 AM / 3 months ago

LEAD 2-Giuseppe Conte chargé de former un nouveau gouvernement en Italie

(Actualisé avec autres déclarations Conte, Scholz, précisions)

ROME, 29 août (Reuters) - Le président italien Sergio Mattarella a chargé jeudi Giuseppe Conte de former un nouveau gouvernement de coalition entre le Mouvement 5 Etoiles et le Parti démocrate en Italie.

Giuseppe Conte, président du Conseil sortant, a démissionné le 20 août dernier à la suite de l’éclatement de la coalition formée par le Mouvement 5 Etoiles (M5S, antisystème) et la Ligue d’extrême droite, au pouvoir depuis juin 2018.

Mais le M5S a conclu mercredi un nouvel accord avec le Parti démocrate de centre gauche prévoyant la reconduction de Giuseppe Conte, un proche du M5S, à la tête de l’exécutif.

Les deux formations doivent maintenant tomber d’accord sur le programme et la composition de leur futur gouvernement.

Faute d’un tel accord, le président de la République devra nommer un gouvernement intérimaire et convoquer des élections législatives à l’automne.

Même en cas de conclusion d’un accord, la situation sera loin d’être réglée.

Le M5S a en effet annoncé mardi qu’il soumettrait tout accord à l’approbation de ses membres, par un vote en ligne.

Or, nombre de militants du mouvement antisystème ne cachent pas leur hostilité au Parti démocrate et sont hostiles à une alliance avec lui.

LE BUDGET, PRIORITÉ DU GOUVERNEMENT

Lors d’une allocution devant la presse, Giuseppe Conte a promis de travailler au plus vite à la répartition des ministères.

“Dans les prochains jours, je reviendrai voir le président de la République (...) et lui soumettrai mes propositions pour les ministres”, a-t-il dit.

Giuseppe Conte a ajouté que son gouvernement devrait s’atteler immédiatement à préparer le budget 2020. La tâche est d’autant plus urgente que l’Italie pourrait subir, en application d’engagements pris auprès de la Commission européenne, une hausse automatique de la TVA dès le 1er janvier si elle ne parvient pas à trouver par d’autres moyens les 23 milliards d’euros de recettes attendues de cette hausse.

“Nous devons immédiatement nous mettre au travail et élaborer un budget pour éviter une hausse de la TVA, protéger les épargnants et offrir de solides perspectives pour la croissance économique et le développement social”, a poursuivi Giuseppe Conte.

Une ébauche du programme commun PD-M5S précise que les deux partis comptent demander à l’UE de faire preuve de souplesse sur le prochain budget italien afin de “renforcer la cohésion sociale” du pays, rapporte jeudi le quotidien financier Il Sole 24 Ore.

Le commissaire européen et conservateur allemand Günther Oettinger a salué jeudi la possible formation d’un gouvernement pro-européen en Italie.

Bruxelles, a-t-il dit sur les ondes de la radio SWR, est “prêt à tout faire pour faciliter la tâche du nouveau gouvernement italien quand il prendra ses fonctions”.

Le ministre allemand des Finances, Olaf Scholz, s’est également réjoui qu’un gouvernement “stable et progressiste” puisse prendre les rênes de l’Italie.

“C’est une bonne nouvelle pour l’Europe”, a-t-il dit à Reuters. (Giselda Vagnoni, avec Tassilo Hummel et Michael Nienaber à Berlin, Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below