August 27, 2019 / 8:16 AM / 3 months ago

Liberty Global refuse de renégocier la vente de sa filiale suisse

27 août (Reuters) - Liberty Global a déclaré mardi qu’il ne modifierait pas les termes de son projet de vente d’UPC, sa filiale en Suisse, à Sunrise Communications malgré les critiques émises par le premier actionnaire de ce dernier.

L’allemand Freenet, qui contrôle 24,5% de Sunrise, juge que le projet d’acquisition d’UPC pour 6,3 milliards de francs suisses (5,8 milliards d’euros) n’est pas favorable aux actionnaires de l’opérateur télécoms suisse. Il réclame que le montant de l’opération soit abaissé et que Liberty Global conserve une participation dans UPC.

Il s’est néanmoins dit ouvert à des discussions la semaine dernière mais Liberty Global a exclu mardi de renégocier l’accord annoncé en février.

“Liberty Global est pleinement attaché à la réalisation de la transaction telle que convenu. L’entreprise n’a eu aucune discussion au sujet d’une modification des termes contraignants de la transaction et n’a aucune intention ni aucun intérêt à en avoir”, a dit Liberty Global. (Kanishka Singh à Bangalore Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below