August 23, 2019 / 8:09 AM / in 3 months

Dublin prêt à bloquer l'accord avec le Mercosur pour forcer le Brésil à protéger l'Amazonie

DUBLIN, 23 août (Reuters) - L’Irlande est déterminée à tenter de bloquer la ratification de l’accord commercial négocié entre l’Union européenne et les pays sud-américains du Mercosur pour contraindre le Brésil à agir pour protéger l’Amazonie, a déclaré vendredi le Premier ministre irlandais, Leo Varadkar.

“Il est hors de question que l’Irlande vote en faveur de l’accord de libre-échange entre l’UE et le Mercosur si le Brésil n’honore pas ses engagements en matière d’environnement”, dit-il dans les colonnes du quotidien Irish Independent.

Les incendies qui ravagent la forêt amazonienne provoquent une inquiétude grandissante au sein de la communauté internationale. D’après des données gouvernementales, ils ont augmenté depuis le début de l’année de 83% par rapport à la même période l’an dernier.

Si les feux de forêt se produisent régulièrement de manière naturelle durant les mois les plus secs de l’année, les experts environnementaux attribuent cette hausse importante du nombre d’incendies aux pratiques des agriculteurs qui ont recours au feu pour défricher leurs terres. En cela, les agriculteurs pourraient avoir été influencés par la politique de Bolsonaro en matière d’environnement.

L’accord entre la Commission européenne et les quatre pays du Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay et Paraguay) a été conclu fin juin mais sa ratification par les Etats membres de l’Union européenne n’est pas acquise. (Graham Fahy Henri-Pierre André pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below