August 21, 2019 / 6:50 PM / 3 months ago

La guerre commerciale freine l'économie US, disent des experts du Congrès

WASHINGTON, 21 août (Reuters) - Le mouvement de hausse des barrières douanières, qui inclut les droits de douane imposés par l’administration Trump, ralentit l’économie américaine et réduit les revenus des ménages, ont averti mercredi des experts budgétaires du Congrès.

Selon les estimations du Congressional Budget Office (CBO), un organisme non-partisan du parlement fédéral, les modifications apportées aux politiques commerciales des Etats-Unis et de leurs partenaires depuis janvier 2018 vont réduire de 0,3 point de pourcentage le produit intérieur brut (PIB) américain de 2020 en données corrigées de l’inflation par rapport à ce qu’il aurait été sans ces changements.

Son rapport ajoute que les tensions commerciales vont amputer de 0,4%, soit 580 dollars (522 euros), le revenu disponible moyen des ménages américains.

Le CBO prévoit un déficit du budget fédéral de 960 milliards de dollars pour l’exercice 2019, qui s’achèvera le 30 septembre, en partie en raison de l’augmentation des dépenses publiques.

Le déficit devrait dépasser 1.000 milliards de dollars l’an prochain et se situer en moyenne autour de 1.200 milliards sur la période 2020-2029.

De tels montants équivaudraient en moyenne à 4,7% du PIB, contre 2,9% sur les 50 derniers exercices budgétaires.

La dette publique, elle, passerait de 79% du PIB en 2019 à 95% en 2029, précise le CBO.

Ces estimations contredisent les affirmations de la Maison blanche selon lesquelles la guerre commerciale en cours avec la Chine n’a aucun effet négatif sur l’économie américaine.

“Notre Economie est siii forte, désolé !”, a déclaré Donald Trump mercredi dans une série de messages publiés sur Twitter, reprochant aux médias d’attiser les craintes de récession et appelant de nouveau la Réserve fédérale à soutenir la croissance en réduisant les taux d’intérêt.

Le CBO maintient sa prévision de croissance 2019 à 2,3%, après 2,5% l’an dernier, estimant que l’augmentation des dépenses fédérales devrait compenser l’impact négatif des tensions commerciales, à commencer par la baisse des exportations. Il prévoit un nouveau ralentissement de la croissance en 2020 à 2,1% puis une croissance moyenne de 1,8% par an au cours des années suivantes.

Il ajoute que la hausse des prix liée à l’augmentation des droits de douane va réduire le pouvoir d’achat des consommateurs.

“Les droits de douane affectent aussi l’investissement des entreprises en augmentant l’incertitude des entreprises sur l’évolution future des barrières douanières et donc leur perception du risque associé à l’investissement aux Etats-Unis et ailleurs”, a déclaré le directeur du CBO, Phillip Swagel, dans un communiqué accompagnant les nouvelles prévisions à dix ans.

David Morgan; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below