August 21, 2019 / 12:39 PM / a month ago

Berlin vend de la dette à 30 ans avec des rendements négatifs

LONDRES/BERLIN, 21 août (Reuters) - L’Allemagne a adjugé pour la première fois mercredi des obligations à 30 ans avec un rendement négatif, une étape décisive pour un marché où toutes les maturités ont désormais des rendements inférieurs à zéro.

L’émetteur allemand a adjugé 824 millions d’euros de ces nouvelles obligations à long terme, contre un objectif de deux milliards d’euros, avec un rendement moyen de -0,11%. Le coupon de l’obligation a été fixé à 0% plus tôt cette semaine.

Les rendements obligataires sur les grands marchés ont chuté cette année en raison des inquiétudes sur la croissance et des anticipations de baisse des taux. Les obligations à très longues échéances ont surperformé le marché, les investisseurs en quête de rendement passant à des titres à plus longues échéances.

Après la baisse des rendements à 30 ans au cours des dernières semaines, la demande timide lors de l’adjudication n’a pas été une surprise, ont dit des analystes. Le rendement est en baisse de 28 points de base depuis le début du mois et devraient afficher son plus net recul mensuel depuis 2016.

“C’était un test décisif sur la volonté du marché de détenir des Bund à 30 ans avec un coupon à 0%, et il y a eu un manque d’engagement, de volonté, qui sont clairs”, a dit Matt Cairns, responsable de la stratégie de taux chez Rabobank à Londres.

“L’état d’esprit pourrait changer dans un avenir proche si les annonces de la BCE tirent les rendements encore plus bas”.

La Banque centrale européenne devrait abaisser ses taux lors de sa prochaine réunion de septembre et prendre d’autres mesures visant à soutenir la croissance et à relancer l’inflation.

Les rendements obligataires allemands ont augmenté mercredi avant l’adjudication et ont prolongé brièvement leur hausse après les résultats de l’opération.

Vers 12h30 GMT, le rendement à 30 ans était en hausse de 2,6 points de base à -0,145%, se maintenant au-dessus de son plus bas record de -0,31% de la semaine dernière.

Les rendements des échéances plus courtes sont en hausse, comme les autres emprunts de la zone euro.

En dessous de 0%, cela revient pour les investisseurs à payer les Etats pour conserver de la dette souveraine - une décision qui peut être rentable si les investisseurs sont disposés à payer plus cher pour la détention de dette publique.

“La question plus fondamentale est désormais ce qui va advenir de la demande institutionnelle avec toute la courbe des rendements des obligations allemandes inférieure à zéro”, dit Michael Leister, chargé de la stratégie taux chez Commerzbank.

“(Le résultat de l’adjudication) montre que le marché reste préoccupé par le contexte macro”, ajoute-t-il. (Kanishka Singh à Bangalore, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Matthieu Protard)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below