May 24, 2019 / 11:19 AM / 5 months ago

Japon-Le gouvernement un peu plus prudent sur l'économie

TOKYO, 24 mai (Reuters) - Le gouvernement japonais a revu à la baisse son évaluation de la situation économique vendredi mais continue de parler de reprise et il maintient son projet d’augmenter la TVA en octobre.

Déjà reporté à deux reprises, ce relèvement du taux de la taxe sur la valeur ajoutée de 8% à 10% suscite des interrogations en raison des risques qu’il fait peser sur la consommation.

Mais le ministre de l’Economie, Toshimitsu Motegi, a assuré que la hausse aurait bien lieu.

“Il n’y a aucune modification à notre projet de relever la TVA comme prévu”, a-t-il dit à la presse après la présentation du rapport mensuel sur la situation économique.

“Je ne crois pas que la situation soit à ce point mauvaise. Le secteur manufacturier est affecté par le différend commercial entre les Etats-Unis et la Chine mais si l’on regarde du côté de l’offre dans notre économie, le secteur manufacturier n’en représente que 21%”, a-t-il expliqué, ajoutant que le secteur des services était en bonne santé et que la consommation “tenait bon”.

Un dirigeant du Parti libéral démocrate (PLD) au pouvoir s’est toutefois montré plus prudent, estimant que la hausse de la TVA ne devait entrer en vigueur qu’à la condition que la situation économique ne se détériore pas.

“Les tensions commerciales USA-Chine sont le facteur le plus important à surveiller”, a dit Katsunobu Kato, l’un des membres de la direction du PLD. Si l’impact économique de la hausse de la TVA était trop important, le gouvernement pourrait prendre des mesures pour soutenir la croissance et la banque centrale pourrait être appelée à l’aide, a-t-il ajouté.

Le rapport mensuel sur l’économie conclut que l’économie japonaise “se reprend à un rythme modéré tandis que la faiblesse des exportations et de la production industrielle persiste”.

Cette formulation traduit un diagnostic un peu plus sombre que le mois dernier puisque le rapport d’avril n’évoquait qu’une “certaine” faiblesse des exportations et de la production.

Le gouvernement a entre autres revu à la baisse ses prévisions en matière de production industrielle et de dépenses d’investissement des entreprises. Mais il continue de juger que la demande intérieure reste suffisamment dynamique pour atténuer l’impact du ralentissement observé hors de l’archipel.

“La croissance des exportations s’atténue en raison du ralentissement en Chine, ce qui continue de peser sur la production”, a déclaré un responsable gouvernemental lors de la présentation du rapport, ajoutant que certains industriels reportaient des projets d’investissement.

“Mais la consommation et les dépenses d’investissement en capital poursuivent leur tendance de croissance. Les fondamentaux soutenant la demande intérieure restent solides”, a-t-il dit.

Leika Kihara et Yoshifumi Takemoto; Marc Angrand pour le service français, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below