May 20, 2019 / 1:08 PM / 3 months ago

BOURSE-Le marché indien en forte hausse après les premiers résultats des législatives

BOMBAY/BANGALORE, 20 mai (Reuters) - La Bourse indienne a connu lundi sa meilleure séance depuis septembre 2013, les investisseurs ayant salué la probable victoire de la coalition du Premier ministre Narendra Modi lors des élections législatives en Inde.

Selon plusieurs sondages réalisés à la sortie des urnes, l’Alliance démocratique nationale (NDA) obtiendrait entre 339 et 365 sièges sur les 545 de la chambre basse.

Les investisseurs attendaient une victoire de la NDA mais pas d’une ampleur aussi large que celle suggérée par les sondages, ce qui constitue une surprise et devrait alimenter un courant acheteur à court terme.

La NDA est perçu comme étant relativement plus disciplinée en matière budgétaire et moins populiste par nature que ses principaux concurrents, ce qui est de bon augure pour la dynamique inflationniste, a relevé Madhavi Arora, économiste chez Edelweiss Securities.

“La visibilité politique pourrait favoriser un rebond des investissements privés. Mais globalement, la politique devrait se concentrer sur des mesures structurelles plutôt que sur des baisses de taux ou un assouplissement budgétaire”, a-t-il ajouté.

L’indice boursier NSE a clôturé lundi sur un gain de 3,69% à 11.828,25 points et le BSE a gagné 3,75% à 39.352,67 points, soit leur plus forte hausse en une séance depuis le 10 septembre 2013.

Des gérants estiment que les actions indiennes pourraient encore gagner 3% à 4% dans les prochains jours mais une hausse supplémentaire est peu probable si les résultats définitifs des élections, attendus à partir de jeudi, ressortent en ligne avec les projections.

Les sondages à la sortie des urnes ne se sont pas toujours révélés très fiables dans un pays qui compte 900 millions d’électeurs.

UNE NOUVELLE DYNAMIQUE DE RÉFORMES ?

“Ce qui aiderait les marchés à maintenir la tendance, ce sont des éléments fondamentalement importants, comme des initiatives politiques décisives de la part du nouveau gouvernement, des réformes agraire et de l’emploi plus rapides et la finalisation de la consolidation et de la réorganisation du système bancaire”, estime Joseph Thomas, responsable de la recherche chez Emkay Wealth Management.

“La fin de mandat de Narendra Modi a été plus populiste pour apaiser sa base électorale. Nous espérons maintenant que la dynamique de réformes va s’accélérer”, souligne pour sa part Arjen van Dijkhuizen, économiste en chef pour l’Asie chez ABN AMRO.

Outre la Bourse indienne, les premières indications sur l’issue des élections législatives ont aussi favorisé une hausse de la roupie indienne et du prix des obligations du pays.

La roupie a clôturé lundi à 69,7450 pour un dollar (+0,7%) après avoir gagné jusqu’à plus de 1% en séance.

Les investisseurs estiment que la devise indienne devrait évoluer dans une fourchette comprise entre 69 et 72 pour un dollar à moyen terme, en fonction de l’évolution des prix du pétrole et des flux d’investissement sur le marché actions de l’Inde.

Sur le marché obligataire, le rendement à dix ans des emprunts d’Etat indiens a clôturé à 7,29%, en baisse de sept points de base sur la séance.

Swati Bhat et Arnab Paul, Blandine Hénault pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below