May 16, 2019 / 5:50 AM / a month ago

Tokyo pourrait revoir son jugement sur l'économie

TOKYO, 16 mai (Reuters) - Le gouvernement japonais envisage de revoir à la baisse son diagnostic de la situation économique la semaine prochaine, les tensions commerciales toujours vives entre Pékin et Washington affectant les exportations et la production industrielle, a dit jeudi à Reuters une source gouvernementale au fait du dossier.

Une telle décision, qui figurerait dans le rapport de conjoncture mensuel du gouvernement, alimenterait les spéculations sur un nouveau report de la hausse de la TVA, prévue pour octobre.

Cette hausse de la TVA, qui la ferait passer de 8% à 10%, a déjà été reportée à deux reprises. La dernière hausse, remontant à avril 2014 avec une TVA portée de 5% à 8%, avait affecté durablement les dépenses de consommation et l’économie en général.

Dans son rapport mensuel d’avril, le gouvernement jugeait que l’économie se redressait progressivement malgré les signes de faiblesse des exportations et de la production. Il avait en mars révisé à la baisse son diagnostic économique pour la première fois depuis trois ans.

Selon des analystes interrogés par Reuters, le Japon pourrait annoncer une récession lundi à l’occasion de la publication de son PIB du premier trimestre.

Le gouvernement japonais estimait voici trois jours que la situation économique du Japon avait empiré, suggérant ainsi par ce diagnostic provisoire une forte possibilité de récession.

Il envisage de réviser son jugement sur l’investissement productif et la production industrielle dans son rapport de mai.

“Il est probable que l’investissement s’est dégradé et les exportations se sont peut-être améliorées en net car les importations se sont sans doute contractées plus que les expéditions ce qui n’est pas forcément bon; donc, le PIB du premier trimestre fera sans doute pale figure”, a déclaré la source.

Le bruit court que le Premier ministre Shinzo Abe pourrait repousser la hausse de la TVA et convoquer des élections anticipées à la Chambre des représentants, la chambre basse de la Diète, qui coïncident avec un scrutin de la Chambre des conseillers, la chambre haute, cet été.

Même si la hausse de la TVA était reportée, des élections anticipées à la Chambre des représentants ne seraient pas forcément nécessaires, estime Koichi Hagiuda, secrétaire général par intérim du Parti libéral démocrate (PLD, au pouvoir).

Mais prié de dire si la décision d’un report de l’augmentation de la TVA devrait être prise avant les élections à la Chambre des conseillers cet été, Hagiuda a répondu: “Certainement”.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below