May 16, 2019 / 12:51 PM / 6 months ago

USA/Immobilier-Hausse plus forte que prévu des mises en chantier en avril

(.)

WASHINGTON/NEW YORK, 16 mai (Reuters) - Principaux indicateurs du marché immobilier américain publiés depuis le début du mois:

* HAUSSE PLUS FORTE QUE PRÉVU DES MISES EN CHANTIER EN AVRIL

16 mai - Les mises en chantier aux Etats-Unis ont augmenté plus que prévu en avril et l’activité du mois précédent a été plus forte qu’escompté, ce qui suggère que la baisse des taux d’intérêt commence à soutenir le marché immobilier en difficulté.

Les mises en chantier ont augmenté de 5,7% en rythme annuel ajusté des variations saisonnières à 1,235 million d’unités le mois dernier, tirés par le dynamisme de la construction de logements individuels et collectifs, a indiqué jeudi le département du Commerce.

Elles ont aussi été probablement soutenues par le temps sec dans le Midwest américain.

Les économistes interrogés par Reuters tablaient sur un chiffre de 1,205 million d’unités.

Le gouvernement a par ailleurs révisé à la hausse le nombre de mises en chantier pour le mois de mars, à 1,168 million d’unités contre 1,139 million annoncé dans un premier temps.

Le nombre de permis de construire a progressé de 0,6% en avril à 1,296 million d’unités, après trois mois consécutifs de baisse, contre 1,290 million attendu par les économistes.

Le taux d’emprunt immobilier à 30 ans a reculé à 4,1%, contre un pic à 4,94% en novembre, selon les données de l’agence de refinancement hypothécaire Freddie Mac, dans le sillage de la pause observée par le Réserve fédérale dans le resserrement de sa politique monétaire.

Tableau

* L’INDICE DE LA NAHB REMONTE À 66

15 mai - Le moral des professionnels de la promotion immobilière aux Etats-Unis s’est amélioré plus nettement qu’attendu en mai, montre mercredi l’enquête mensuelle de la NAHB, l’une des principales fédérations du secteur.

Son indice du marché de l’immobilier résidentiel est remonté à 66 après 63 en avril. Les économistes et analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un chiffre de 64.

L’indice mesurant le jugement des promoteurs sur les perspectives de vente à un horizon de six mois a progressé à 72 après 71.

* RECUL INATTENDU DES DÉPENSES DE CONSTRUCTION EN MARS

1er mai - Les dépenses de construction aux Etats-Unis ont diminué de 0,9% en mars, un repli inattendu après trois mois de hausse, avec des reculs tant dans le secteur privé que public, a annoncé mercredi le département du Commerce.

La hausse de mars a de plus été révisée à la baisse, à +0,7% au lieu de +1,0% annoncé initialement.

Les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une progression modeste de 0,1% en mars.

Sur un an, les dépenses de construction ont baissé de 0,8%.

Le mauvais chiffre de mars et les révisions à la baisse des données de janvier et de février pourraient augurer d’une révision à la baisse de l’estimation de croissance du produit intérieur brut du premier trimestre, qui est pour l’instant de +3,2% après +2,2% sur le trimestre octobre-décembre.

Dans les projets de construction publics, les dépenses ont reculé de 1,3% en mars après une hausse de 3,2% le mois précédent. Dans le privé, elles ont baissé de 0,7%, à leur plus bas niveau depuis août 2017, et la baisse a atteint 1,8% dans l’immobilier résidentiel privé, au plus bas depuis décembre 2016, après déjà un recul de 0,4% en février.

Tableau

Les indicateurs publiés en avril (Service économique)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below