May 10, 2019 / 1:24 PM / 2 months ago

Suisse-Pas d'alternative aux taux négatifs, estime la BNS

SAINT-GALL, Suisse, 10 mai (Reuters) - La Banque nationale suisse (BNS) n’a pas d’autre choix que de s’en tenir aux deux piliers de sa politique monétaire actuelle, à savoir des taux négatifs et des interventions sur le marché des changes, pour protéger l’économie helvète, a dit son président Thomas Jordan, vendredi.

“Nous n’avons pas des taux d’intérêt négatifs parce que nous les aimons mais c’est la meilleure manière de mettre en oeuvre notre politique monétaire pour l’instant”, a-t-il déclaré.

“Les taux d’intérêt négatifs et notre volonté d’intervenir sur le marché des changes en tant que de besoin sont les deux piliers de notre politique.”

Si la BNS renonçait à sa politique monétaire actuelle et notamment au taux négatif de 0,75% imposé aux réserves des banques auprès de la banque centrale au-delà d’un certain seuil, l’économie suisse serait pénalisée par l’appréciation du franc suisse.

“Que se passerait-il si la BNS relevait son taux à zéro ? Le résultat global serait bien pire qu’actuellement”, a dit Thomas Jordan. “Les instruments à notre disposition ne satisfont pas tout le monde mais ils sont nécessaires pour l’accomplissement de notre mandat.” (John Revill, Marc Joanny pour le service français , édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below