May 10, 2019 / 8:54 AM / 3 months ago

GB - Un rush industriel pré-Brexit a dopé le PIB au T1

LONDRES, 10 mai (Reuters) - L’économie britannique a bénéficié au premier trimestre d’un solide coup de pouce ponctuel de la part d’industriels qui se sont hâtés d’honorer leurs commandes avant un Brexit qui a été finalement repoussé.

Le produit intérieur brut (PIB) a crû de 0,5% d’un trimestre sur l’autre, conformément aux attentes à la fois de la Banque d’Angleterre (BoE) et d’économistes interrogés par Reuters.

La croissance annuelle du PIB est ressortie à 1,8%, là encore conforme au consensus, contre 1,4% au dernier trimestre 2018, a annoncé l’Office national de la statistique (ONS) vendredi. Elle est la plus élevée depuis le troisième trimestre 2017.

“Les industriels se sont employés à libérer leurs carnets de commandes avant le 29 mars”, a dit un statisticien de l’ONS, faisant référence à la date d’origine à laquelle la Grande-Bretagne aurait dû quitter l’Union européenne (UE). “C’est le principal moteur de ces derniers mois.”

Les enquêtes d’activité du secteur privé montraient que les industriels accumulaient les stocks en prévision d’un Brexit désordonné mais l’ONS n’en voit guère la trace.

La reconstitution des stocks a certes ajouté 0,7 point à la croissance au premier trimestre mais le mouvement a été relativement peu perceptible dans des secteurs tels que l’automobile, le commerce de gros et les entrepôts.

L’investissement des entreprises a à nouveau augmenté contre toute attente au premier trimestre, alors qu’il n’avait cessé de diminuer l’an passé.

La contribution du commerce international a été négative au premier trimestre avec un déficit commercial des biens et services de 18,337 milliards de sterling, au plus haut depuis que la statistique existe, soit 1998, contre 9,438 milliards au dernier trimestre de 2018.

Les importations de biens en particulier ont bondi de 11% au premier trimestre, alors que les exportations de biens n’ont progressé que de 4,5%.

Tableau PIB:

Tableau commerce extérieur: (David Milliken et Andy Bruce Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Blandine Hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below