May 9, 2019 / 1:46 PM / 4 months ago

BOURSE-Wall Street poursuit son repli face au risque commercial

9 mai (Reuters) - La Bourse de New York perd autour de 1% en début de séance jeudi à quelques heures de la reprise des négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, la crainte d’un échec de ces pourparlers continuant d’alimenter l’aversion au risque.

Quelques minutes après le début des échanges, l’indice Dow Jones perd 243,64 points, soit 0,94%, à 25.723,69 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,93% à 2.852,66 points, s’acheminant vers une quatrième séance consécutive de baisse.

Le Nasdaq Composite cédait 1,13% à 7.853,21 points juste après l’ouverture.

Les dernières déclarations américaines et chinoises sur le commerce ont souligné le climat de tension dans lequel va s’ouvrir la nouvelle session de pourparlers, Donald Trump reprochant à la Chine d’avoir “rompu l’accord” conclu précédemment tandis que Pékin disait se préparer à toutes les éventualités.

En cas d’échec des discussions, Washington devrait relever dès vendredi à 25% les droits de douane sur 200 milliards de dollars de produits chinois importés aux Etats-Unis.

Ce contexte continue de pénaliser les valeurs exposées au marché chinois, comme Boeing (-1,36%) ou Caterpillar (-1,67%).

La plus forte baisse du Dow est pour Intel (-4,42%) qui souffre à la fois du risque commercial et de la déception suscitée par ses prévisions à trois ans.

Dans l’actualité des fusions-acquisitions, Chevron gagne 3,22% après sa décision de ne pas surenchérir sur Anadarko , qui laisse le champ libre à Occidental Petroleum pour une OPA estimée à 38 milliards de dollars. Occidental perd 6% et Anadarko 2,95%.

Parallèlement à la baisse des actions, le climat de tension sur le commerce USA-Chine se traduit par une augmentation de la volatilité et une baisse des rendements obligataires: l’indice Vix de volatilité du CBOE gagne plus de 13%, au plus haut depuis janvier, et le rendement des Treasuries à dix ans évolue sous 2,45%.

Sur le marché des changes, le dollar est quasi inchangé face à un panier de devises de référence mais poursuit son recul face au yen, au plus bas depuis fin mars.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

Édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below