May 6, 2019 / 6:00 AM / 3 months ago

Chine-Modeste coup de pouce avec la baisse du coefficient des RO

PEKIN, 6 mai (Reuters) - La Banque populaire de Chine (BPC) a annoncé lundi qu’elle réduirait le coefficient des réserves obligatoires (RO) afin de dégager dans les 280 milliards de yuans (37 milliards d’euros) pour les banques de taille petite et moyenne, escomptant qu’elles aident ainsi les PME à traverser une phase de ralentissement économique.

Le montant de liquidités ainsi libéré à l’occasion d’une baisse du coefficient serait l’un des plus faibles depuis janvier 2018.

Cette réduction, sans surprise, a été tout annoncée juste avant l’ouverture des places boursières chinoises et quelques heures après que le président américain Donald Trump a annoncé une hausse des droits de douane sur 200 milliards de dollars de produits chinois importés, aggravant ainsi les tensions commerciales avec Pékin.

La banque centrale chinoise précise que la réduction du coefficient interviendra le 15 mai. Il sera ramené à 8% fixe contre une fourchette variant de 10% à 11,5% pour un millier de banques commerciales rurales.

La BPC avait réduit ce coefficient à cinq reprises en l’espace d’un an, le ramenant à 13,5% pour les grandes banques et à 11,5% au plus pour les banques petites et moyennes.

La banque centrale a pour habitude de faire ses annonces après la clôture des marchés, observent les analystes de Citic Securities, ce qui est cette fois d’autant plus intrigant.

La BPC a voulu rassurer des marchés rendus inquiets par les dernières annonces de Trump, dit Zhou Hao, analyste de Commerzbank à Singapour. “Je peux donner des stimulants quand les temps sont durs mais je n’en donnerai pas trop, voilà ce qu’elle veut faire comprendre”, ajoute-t-il.

Il estime également que les annonces de la BPC montrent que Pékin s’est préparé à un échec des négociations commerciales avec Washington.

“Je pense que le marché a sous-estimé la détermination de la Chine à se désentetter et surestimé celle de parvenir à un accord commercial”, explique-t-il.

Ce geste ne réussit pas à faire remonter les Bourses chinoises: l’indice des valeurs vedettes CSI300 et l’indice composite de Shanghaï perdent entre 5% et 6%. L’indice Hang Seng de Hong Kong cède plus de 3%. (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Patrick Vignal)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below