May 4, 2019 / 1:09 PM / 19 days ago

Pas lieu d'enquêter sur les fuites au sujet de Huawei, juge Scotland Yard

LONDRES, 4 mai (Reuters) - La police britannique a estimé samedi qu’il n’y avait pas lieu d’enquêter sur la fuite au sujet l’équipementier de télécommunications chinois Huawei qui a entraîné le limogeage du ministre de la Défense, Gavin Williamson, dans la mesure où aucune infraction pénale n’a été commise.

Gavin Williamson a fermement nié être responsable de la fuite, mais la Première ministre Theresa May a dit ne plus pouvoir lui faire confiance après les révélations du Daily Telegraph.

Le quotidien a annoncé la semaine dernière que le Conseil national de sécurité avait décidé d’autoriser Huawei à contribuer au déploiement de la 5G au Royaume-Uni, alors qu’un nombre croissant de pays s’interrogent sur les liens entre le groupe chinois et Pékin.

“Je suis convaincu que ce qui a été divulgué ne contenait pas d’informations contraires à la loi sur les secrets d’Etat”, a déclaré samedi Neil Basu, commissaire adjoint de la police métropolitaine chargé de la lutte antiterroriste.

“La fuite n’a pas porté atteinte à l’intérêt public au point de nécessiter une procédure pour faute professionnelle dans un service public. Une enquête de police n’est donc pas justifiée dans ces circonstances”, a-t-il ajouté. (David Milliken, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below