May 3, 2019 / 4:32 PM / 7 months ago

Thomas Cook discute avec ses créanciers pour renforcer ses finances

LONDRES, 3 mai (Reuters) - Thomas Cook, le voyagiste britannique lourdement endetté, a dit vendredi discuter avec ses banques du renforcement de ses finances, après des spéculations dans des médias sur ses difficultés à honorer ses échéances.

Le groupe, qui a mis en vente en février son activité rentable de transport aérien, a été chahuté en Bourse ces derniers jours. L’action a fini vendredi en repli de près de 2% à Londres, après avoir lâché 15% la veille.

“Nous avons (...) pris des mesures proactives pour approcher nos partenaires financiers et engagé des discussions constructives afin de disposer de la flexibilité et des ressources nécessaires pour continuer à investir dans la réalisation de nos projets à long terme”, a déclaré le directeur général, Peter Fankhauser.

Thomas Cook a refusé de commenter jeudi des informations publiées par Bloomberg selon lesquelles trois de ses créanciers ont accepté de subir de lourdes pertes pour se désengager d’une ligne de crédit.

Sky News a rapporté que Thomas Cook était en pourparlers pour obtenir de nouveaux prêts d’environ 400 millions de livres (470 millions d’euros).

Le plus ancien voyagiste au monde, qui a souffert l’été dernier de la vague de chaleur dans le nord de l’Europe, a connu une année 2018 difficile, avec deux avertissements sur résultats.

Le groupe a déclaré que sa position de liquidité se renforçait à l’approche de la période estivale clé, mais qu’il agissait de manière proactive pour disposer de la marge de manoeuvre financière lui permettant de conserver une “réserve de liquidités appropriée pendant l’hiver 2019/2020”.

Le rendement des obligations libellées en euros de Thomas Cook à échéance 2022 atteint un record de 29,896% au cours de la séance de vendredi, alors que le prix de l’obligation est tombé à un plus creux de 57,701 cents.

Le coût de l’assurance de la dette contractée par Thomas Cook contre le défaut de paiement a également augmenté vendredi.

Reuters a rapporté mercredi que Thomas Cook avait fixé au 7 mai la date limite pour les manifestations d’intérêt pour son activité de transport aérien. Selon des sources, Indigo Partners et Lufthansa figurent parmi les candidats intéressés.

Alistair Smout, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Marc Joanny

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below