April 30, 2019 / 6:09 AM / 3 months ago

Trump veut empêcher une audition de Deutsche Bank au Congrès

30 avril (Reuters) - Donald Trump, ses enfants Donald Jr, Eric et Ivanka et sept de ses sociétés dont la Trump Organization Inc. ont engagé lundi une action en justice contre Deutsche Bank et Capital One Financial Corp dans le but de les empêcher de remettre au Congrès des informations sur leurs transactions financières.

Deux commissions de la Chambre des représentants, passée en janvier sous le contrôle de l’opposition démocrate, ont émis le 15 avril des citations à comparaître à plusieurs établissements financiers afin d’obtenir des informations sur les finances de Donald Trump.

Deutsche Bank et Capital One Financial ont été impliquées dans des transactions liées à l’empire immobilier du président américain.

La plainte déposée par Trump devant le tribunal fédéral du district sud de New York soutient que les demandes des commissions parlementaires n’ont “aucun objectif légitime ou légal” et que la cour a le pouvoir de bloquer ces assignations à comparaître “émises dans le but de harceler le président Donald J. Trump et de fouiller dans tous les aspects de ses finances personnelles et de ses affaires, et dans sa vie privée et celle de sa famille”.

Les démocrates espèrent ainsi “tomber sur quelque chose qu’ils pourront exposer publiquement et utiliser comme instrument politique contre le président”, ajoute le texte.

La représentante démocrate Maxine Waters, qui préside la commission des Services financiers de la Chambre, et son collègue Adam Schiff, qui préside celle des Renseignements, ont jugé cette plainte “sans valeur”, dans un communiqué conjoint cité par le New York Times et d’autres médias.

“La possible utilisation du système financier américain pour des objectifs illicites est un grave sujet de préoccupation. La commission des Services financiers examine ces questions, y compris celles qui pourraient impliquer le président et ses associés, de façon aussi minutieuse que possible”, a souligné Maxine Waters dans un autre communiqué diffusé un peu plus tôt.

Adam Schiff a déclaré à la mi-avril que la Deutsche Bank s’était montrée coopérative et a dit espérer qu’elle continuerait à coopérer.

Une porte-parole de la Deutsche Bank a déclaré que la banque était engagée dans un “dialogue productif” avec les deux commissions.

Donald Trump a récemment averti qu’il entendait combattre toutes les procédures engagées par les démocrates pour examiner ses activités financières. (Rich McKay à Atlanta Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below