April 29, 2019 / 12:22 PM / 4 months ago

LEAD 1-Anadarko reprend les discussions avec Occidental sur sa contre-offre

(Actualisé avec précisions et cours en avant-Bourse)

29 avril (Reuters) - Anadarko, qui a accepté courant avril de se vendre à Chevron pour 33 milliards de dollars (29,6 milliards d’euros), a annoncé lundi vouloir entamer des discussions avec Occidental Petroleum, qui lui a soumis une contre-offre de 38 milliards.

Le conseil d’administration de la compagnie pétrolière américaine, spécialisée dans le schiste, a décidé à l’unanimité que l’offre d’Occidental pouvait donner lieu à une “proposition supérieure” mais a ajouté qu’à ce stade, il continuait de recommander l’offre de Chevron.

Des sources avaient auparavant rapporté à Reuters qu’Anadarko avait décidé dimanche d’ouvrir des négociations avec Occidental.

L’action Occidental perdait 2,1% à 60 dollars dans les échanges d’avant-Bourse à Wall Street.

La bataille d’enchères à laquelle se livrent Occidental et Chevron pour mettre la main sur Anadarko souligne la valeur de ses actifs dans le Bassin permien, dans l’ouest du Texas et au Nouveau-Mexique, où l’exploitation des sols riches en schiste a explosé ces dernières années.

L’annonce de discussions entre Anadarko et Occidental met Chevron sous pression et pourrait le contraindre à augmenter son offre de 65 dollars par action.

Selon les termes de l’accord de fusion, Chevron a désormais quatre jours pour faire parvenir une contre-offre. La baisse de l’action de Chevron avait réduit la valeur réelle de son offre du 12 avril à 31 milliards de dollars.

L’offre surprise d’Occidental à 76 dollars par action la semaine dernière valorise Anadarko à 57 milliards de dollars, dette incluse - bien au-dessus des 50 milliards de Chevron, également dette comprise.

“Nous pourrions mettre davantage d’argent si c’est ce qu’Anadarko voulait”, a déclaré vendredi le directeur financier de Chevron, Pierre Breber, lors d’une conférence avec les analystes après la publication des résultats du groupe.

Anadarko devrait toutefois payer à Chevron une indemnité de rupture d’un milliard de dollars si le groupe choisissait Occidental, conformément aux termes de leur accord. (Arathy S Nair à Bangalore Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below